Jérusalem: Une attaque contre des policiers sur l'esplanade des Mosquées fait 5 morts

Publication: Mis à jour:
ATTACK JERUSALEM
Ce matin, une attaque a fait 5 morts à Jérusalem | Ammar Awad / Reuters
Imprimer

ATTAQUE - Ce vendredi 14 juillet, peu après 7 heures du matin, trois assaillants ont ouvert le feu à Jérusalem sur l'esplanade des Mosquées, également appelée mont du Temple par les Israéliens, contre des officiers de la police des frontières, rapportent les médias locaux.

Deux policiers israéliens ont succombé à leurs blessures suite à cette attaque, un troisième a été blessé. Les trois assaillants, d'origine arabe israélienne, ont été abattus.

La police a indiqué que les trois assaillants se sont échappés en direction des mosquées sur l'esplanade après avoir tiré sur les policiers. Ils ont ensuite été poursuivis par d'autres policiers avant d'être abattus. "Une recherche a permis de découvrir deux mitraillettes de type Carlo et un pistolet qui a été utilisé pour commettre l’attentat, ont fait savoir les forces de l’ordre. Un couteau a également été trouvé sur les lieux", rapporte Times of Israel.

Selon les services de sécurité israéliens, les trois assaillants s'appelaient Mohammed Ahmed Mohammed Jabareen (29 ans), Mohammed Hamed Abd Al-Latif Jabareen (19 ans) et Mohammed Ahmed Mafdal Jabareen (19 ans). "Aucune infraction de sécurité antérieure n'avait eu lieu", précise le quotidien Haaretz.

L'esplanade des Mosquées a été bouclée. Les prières du vendredi sur ce site ont également été annulées, "pour la première fois depuis des années". La dernière fois que le lieu a été fermé aux musulmans remonte au 29 octobre 2014, lorsque Yehudah Glick, maintenant membre du parlement israélien pour le Likoud, a été blessé par balle sur l'esplanade, rappelle Haaretz.

LIRE AUSSI: