Al Aqsa fermé, le Mufti de Jérusalem arrêté

Publication: Mis à jour:
AL AQSA
Mikhail Levit via Getty Images
Imprimer

Pour la première fois depuis août 1969, date à laquelle le sioniste Michael Denis Rohan avait mis le feu à l’intérieur de la mosquée, cette dernière a fermé ses portes aux fidèles. Cette fermeture opérée par l'armée coloniale israélienne a empêché l'accès et la tenue des prières sur l'esplanade des Mosquées.

Le mufti de Jérusalem (Al-Qods), Mohammed Hussein, a été arrêté, dans ce sillage, par la police israélienne en représailles à l'attaque où ont été tué deux policiers israéliens.

Le grand mufti se trouvait, au moment de son arrestation, réuni avec d'autres Palestiniens près de la porte des Lions dans la vieille ville pour dénoncer la fermeture de l'esplanade des Mosquées.

"Une unité spéciale de la police a arrêté le cheikh" près l'esplanade des Mosquées", a dit Khaled Hamo, un de ses gardes du corps.

"Nous ne savons rien sur mon père qui a été amené à un poste de police" à Jérusalem-Est annexée et occupée, a dit son fils, Jihad Hussein. "J'étais avec lui, il n'a rien fait et je ne sais pourquoi ils l'ont arrêté".

Cette interpellation a eu lieu quelques heures après que trois Arabes Israéliens ont ouvert le feu dans la Vieille ville de Jérusalem, tuant deux policiers, avant d'être pourchassés et tués à leur tour sur l'esplanade des Mosquées.

A la tombée de la nuit, le mufti Mohammed Hussein, a annoncé à l'AFP sa libération. "J'ai été libéré", a-t-il affirmé dans une très brève déclaration au téléphone. Un de ses fils, Ahmad, a confirmé la libération sans condition de son père et précisé que la police s'était contentée de l'interroger durant son arrestation de quelques heures.

A la suite de l'attaque, la police coloniale a annoncé la fermeture de toutes les entrées de l'esplanade des Mosquées, le troisième lieu saint de l'islam, et l'annulation des prières du vendredi dans l'édifice, situé à Jérusalem-Est.

La fermeture des lieux se poursuivra jusqu'à nouvel ordre ont fait savoir les autorités de l'occupation.

Al-Aqsa, lieu hautement symbolique de l'Islam, est une mosquée construite au VIIe siècle à Jérusalem. Il s’agit de la plus grande mosquée de cette ville, où 5 000 fidèles peuvent prier, le site dans sa totalité peut accueillir plusieurs centaines de milliers de personnes.

L’esplanade des Mosquées (Al-Haram Al-Charif) est le troisième lieu saint de l’islam, après La Mecque et Médine. Sa construction remonte à l’ère des Ommeyades.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.