"Too young to wed"/Mariées trop jeunes: Les photos bouleversantes sur le mariage des mineures

Publication: Mis à jour:
F
Stephanie Sinclair / Too Young to Wed
Imprimer

Parcourant l'Afghanistan, le Yémen, l'Iraq, l'Ethiopie, l’Inde et autres pays, la photojournaliste américaine Stéphanie Sinclair fige les filles mariées trop jeunes, souvent avec des hommes beaucoup plus âgés. Le résultat de son travail est édifiant, dessinant superbement un mal mondial sévissant dans plusieurs pays.

Des clichés inédits, parlants avec leur dureté inouïe et saisissante. Des pleurs et des peurs qui contrastent avec la gaieté de leurs tenues colorées et la juvénilité de leurs postures dans ces photos.

Les photos et les reportages réalisés par la journaliste témoignent de l'horreur qui est dissimulée derrière les visages enfantins de ces jeunes filles et leurs regards pleins de spontanéité et de pureté qui transparaissent à travers l'expression de leurs angoisses ou de leurs sourires. Des filles foudroyées par leur sort imposé, molestées par les traditions, privées ainsi de l'éducation et emprisonnée par un mariage précoce dont elles ignorent les rudiments.

Close
"Too young to wed"/Mariées trop jeunes
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

"Je ne sais pas comment on fait les bébés mais elles tombent enceintes. Elles les portent dans leurs ventres. Elles accouchent et un autre bébé arrive", déclare ainsi Tehani, 6 ans, l'une des filles rencontrée par Stéphanie Sinclair.

Asservies sexuellement, confrontées à des grossesses infantiles dangereuses, leurs vies sont en jeu.

Travaillant sur cette thématique durant 15 ans, la photojournaliste a créé sa propre association, "Too young to wed"/Mariées trop jeunes qui oeuvre à venir en aide à ces jeunes filles.

À noter qu'en 2010, une fille sur trois, soit 67 millions, ont été mariées avant leur dix-huitième anniversaire dans les pays en développement (hors Chine).

La moitié de ces mariages d'enfants (46%) ont eu lieu en Asie, et 37% en Afrique subsaharienne. La pratique existe aussi en Amérique latine et Caraïbes (29%), dans le Pacifique (18%), les pays arabes (15%) et en Europe de l'Est et Asie centrale (11%).

En Asie, le Bangladesh a le plus fort taux (66%). Au Niger, ce sont 75% des jeunes femmes âgées de 20 à 24 ans qui ont été mariées avant leur 18ème anniversaire (chiffres de 2010).

D'ici à 2030, si rien n'est fait, l'UNFPA prévoit que 130 millions de filles risquent de subir le même sort en Asie du Sud, 70 millions en Afrique subsaharienne et 45,5 millions en Amérique latine-Caraïbes, indique un rapport du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA).

LIRE AUSSI: Monde arabe: Lapidation, mariage forcé...des femmes de la région dénoncent et se mobilisent

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.