Des retraités de la fonction publique protestent contre le retard de versement des majorations prévues

Publication: Mis à jour:
TUNISIA MARCH
pinterest
Imprimer

Un grand nombre de retraités de la fonction publique ont défilé aujourd'hui dans la ville de Sidi Bouzid pour protester contre le retard de versement des majorations salariales prévues par le gouvernement dans le budget de l'État de 2017.

Le versement de ces augmentations devait avoir lieu début janvier 2017, ce qui a poussé les retraités de la fonction publique de Sidi Bouzid à manifester leur mécontentement et qualifier ce retard de "manque de respect total" de la part du gouvernement.

De son côté, le secrétaire général du syndicat régional des retraités, Sassi Saidi a affirmé dans une déclaration à la radio Mosaique FM, que les manifestations seront généralisées en coordinations avec les autres syndicats.

"Au lieu de nous honorer, nous les retraités, comme c'est le cas dans d'autres pays, nous nous faisons humilier par le gouvernement. Nous exigeons qu'on nous accordent nos droits et nous ne nous laisserons plus faire" a-t-il ajouté.

La situation de la Caisse Nationale de la retraite et de la Prévoyance sociale (CNRPS) est "catastrophique", a estimé Mohamed Chérif, PDG de la CNRPS, indiquant que le déficit cumulé a atteint 996 millions dinars au cours des 10 dernières années avec une moyenne annuelle de 99,6 millions de dinars jusqu'à l'année 2014 et 374, 8 millions de dinars en 2015.

Selon lui, l'âge de la retraite en Tunisie est parmi les facteurs essentiels du déficit, indiquant, à ce propos, qu'il varie entre 55 ans pour les professions pénibles et 60 ans pour les autres professions alors que l'âge de la retraite dans plusieurs pays s'élève à 65 ans et parfois même à 67 ans."

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.