Abdelhak Nouri présente des lésions cérébrales "graves et permanentes" rapporte l'Ajax Amsterdam

Publication: Mis à jour:
NOURI
ajax.nl
Imprimer

FOOTBALL - L'Ajax Amsterdam s'était réjoui en début de semaine du retour de Abdelhak Nouri sur le terrain. Mais alors que l'état de santé du footballeur semblait s'améliorer, le club néerlandais annonce ce jeudi que le milieu de terrain de l'Ajax présente des lésions cérébrales "graves et permanentes".

"#Ajax est profondément attristé par la nouvelle selon laquelle des lésions cérébrales graves et permanentes ont été diagnostiquées chez Appie Nouri", relaie le club sur son compte Twitter. "Nos pensées et prières vont vers lui et ses proches en ces moments difficiles", poursuit le club.

Le joueur néerlandais d'origine marocaine a été victime d'un malaise cardiaque samedi dernier, lors d'un match amical disputé avec son équipe l'Ajax Amsterdam contre le Werder Brême allemand, en Autriche. Nouri, 20 ans, s'est soudainement écroulé, avant d'être pris en charge par les secours et transporté par hélicoptère vers un hôpital d'Innsbruck, où il a été placé en soins intensifs.

"Les fonctions cérébrales de Nouri ont été analysées ces derniers jours", a expliqué le club, cité par la radio-télévision publique néerlandaise NOS. "Le diagnostic qui a ensuite été posé est qu'une grande partie de son cerveau ne fonctionne plus et que les chances de rétablissement de ces fonctions cérébrales cruciales sont nulles", a-t-il précisé.

#StayStrongAppie

La triste nouvelle a touché le club néerlandais, mais aussi le monde du ballon rond qui partage sur les réseaux sociaux le hashtag #StayStrongAppie (Reste fort Appie), du surnom du jeune sportif.

D'origine marocaine, Nouri a fait ses débuts avec l'Ajax en septembre dernier au cours d'un match de Coupe des Pays-Bas contre Willem II.

Ces dernières années, plusieurs joueurs ont été victimes de mort subite après avoir perdu connaissance sur des terrains de football.

En juin dernier, le milieu ivoirien Cheick Tioté, 30 ans, est décédé après un malaise à l'entraînement avec son club de 2è division chinoise. En mai 2016, le Camerounais Patrick Ekeng du Dinamo Bucarest est mort des suites d'un malaise cardiaque sept minutes après son entrée en jeu. En 2004, l'attaquant hongrois du Benfica Lisbonne Miklos Feher était décédé à 24 ans pendant une rencontre de championnat.

LIRE AUSSI: