Quatre jeunes marocaines participent aux TechGirls program aux États-Unis

Publication: Mis à jour:
TECHGIRLS
US Embassy
Imprimer

TECHNOLOGIE - Quatre lycéennes marocaines participent du 12 juillet au 3 août au programme d'échange TechGirls.
À cette occasion, Asmae Aannaque, Yasmina El Argoubi, Asmaa Hadir et Soukaina Tachoufti, visiteront plusieurs campus américains où elles participeront à "des ateliers sur le leadership et la gestion de projets, un camp de codage et de technologie interactive, dispensé par le Département de Formation aux Sciences Informatiques", explique l'ambassade des États-Unis à Rabat dans un communiqué. "Elles prendront part à une journée d’observation en situation de travail avec les plus importantes sociétés de technologie de la région de Washington D.C. et contribueront à des activités de travail communautaire", précise la même source.

Selon l'ambassade américaine, "de hauts dirigeants du secteur de la technologie des États-Unis et du Moyen-Orient et Afrique du Nord encadreront les filles tout au long du programme".

Subventionné par le Bureau de l’Éducation et des Affaires culturelles du département d’État américain, le programme TechGirls a été mis en place en 2012 par l'administration Obama, pour encourager les jeunes filles du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord à poursuivre une carrière dans la science et la technologie. Depuis sa création, 130 jeunes filles venues d'Algérie, du Maroc, d'Égypte, du Liban, de Palestine, de Jordanie, du Yemen et de Tunisie ont participé à ce programme. Cette année cependant, aucune représentante de la Libye ou du Yemen n'a été invitée, rapport le site SBS.

LIRE AUSSI: Cinq jeunes Marocains se sont entraînés comme des astronautes de la Nasa aux Etats-Unis