Soukaina Ouaddar, la cavalière étoilée qui galope dans les pas de son père, Abdelkebir Ouaddar

Publication: Mis à jour:
Imprimer

ÉQUITATION - La semaine du cheval, organisée par la Fédération royale marocaine des sports équestres, s’est clôturée dimanche 9 juillet à Rabat. Cette 33e édition a vu la participation de plusieurs cavaliers venus de différents clubs du Maroc. Parmi eux, une jeune cavalière se distingue. Soukaina Ouaddar, 20 ans, n’est autre que la fille de l’athlète de haut niveau, Abdelkebir Ouaddar, qui collectionne les prix équestres et qui est le premier cavalier marocain à avoir participé aux Jeux Olympiques, montant Quickly de Kreisker, un étalon français appartenant au roi Mohammed VI.

Mais Soukaina est loin de vivre dans l’ombre de son père, enchaînant les compétitions dès son plus jeune âge. En 2015, elle remporte pour la première fois un concours international en prenant la tête de la deuxième épreuve du CSI 1* au Morocco Royal Tour à Rabat. Avec son cheval Reading De Sienne, elle devance même son père et remporte en 2016 le Prix de la Fédération royale marocaine de polo (FRMP) à Tétouan, grâce à son parcours sans faute. En avril dernier, elle décroche, avec Silvio Z, le Prix Feu SM Hassan II au Concours officiel de la Garde Royale à Rabat.

Pour la dernière édition de la semaine du cheval, qui s’est déroulée au Royal complexe des Sports équestres et Tbourida Dar Es-Salam à Rabat, Soukaina a représenté en équipe le club équestre Oued Ykem au championnat des clubs avec son père, Anne-Laure et Laurent Carbonaro, mais elle a également joué contre son père à l’épreuve sénior.

Une passion pour la vie

“Ce que j’aime dans ce sport, c’est la relation qu’on a avec le cheval. On a une véritable complicité", explique Soukaina Ouaddar au HuffPost Maroc, en caressant Reading De Sienne. “C’est un sport par équipe, comme si j’avais une deuxième personne avec moi”, dit-elle. Soukaina participe en moyenne à deux compétitions par mois. Elle avoue avoir un fort esprit de compétition qui la pousse à se donner encore plus à chaque concours.

Malgré l’entrainement rigoureux et les différentes compétitions auxquelles elle participe, la jeune femme n’a pas pour autant abandonné ses études. Étudiante en communication à l’université Al Akhawayn d’Ifrane, elle a su trouver le bon équilibre pour pouvoir décrocher son diplôme et poursuivre sa passion. “Je demande à l’université de me faire une petite faveur quand je dois m’absenter pour trois ou quatre jours pour de grandes compétitions. Mais au retour, j’ai toujours deux fois plus de boulot!”, confie-t-elle au HuffPost Maroc.

Soukaina Ouaddar s’est finalement classée 6e au championnat des clubs et 8e à l’épreuve sénior. Elle ne compte pas pour autant baisser les bras et pense déjà à sa prochaine étape: le Morocco Royal Tour 2017.

Les vainqueurs de la semaine du cheval

Le Grand Prix SM le roi Mohammed VI de saut d'obstacles, comptant pour la finale du championnat du Maroc séniors, a été remporté par le cavalier Amine Sajid, montant "Deer Hunter”. Le championnat du Maroc des clubs à été remporté par le club Etrier de Casablanca, composé des cavaliers Badr Khiati, Abdennour Skali Dahbi, Driss et Othmane Taoui. Les autres prix de la compétition ont notamment distingué les cavaliers Mohamed Bouziane, vainqueur du prix Moulay El Hassan comptant pour la finale du championnat du Maroc cadets, Adam Redouane, champion du Maroc critérium de saut d’obstacles, et Mahmoud Akarid, qui remporte le championnat du Maroc juniors de saut d’obstacles.

LIRE AUSSI: