Pour son premier Open Lab en Afrique, PSA s'associe avec cinq universités marocaines

Publication: Mis à jour:
PSA
Carlos Tavares, Chairman of the Managing Board of French carmaker PSA Group addresses the media during the 87th International Motor Show at Palexpo in Geneva, Switzerland March 7, 2017. REUTERS/Arnd Wiegmann | Arnd Wiegmann / Reuters
Imprimer

MOBILITÉ DURABLE - Le Maroc a officialisé la création de l'Open Lab PSA-Maroc, le premier en Afrique, dédié à la mobilité durable, annoncée dès janvier 2016. Un accord de partenariat a été signé dans ce sens, le 7 juillet dernier, avec cinq universités marocaines et deux autres américaines présentes au royaume, entre autres.

L’Open Lab PSA-Maroc regroupe à présent un consortium composé de l'Université internationale de Rabat (UIR), les Universités Mohammed V, Ibn Tofail et Cadi Ayyad, l'Université euro-méditerranéenne de Fès (l’INSA Euro Méditerranée). Il compte également l’Ecole Centrale de Casablanca, Georgia Institute of Technology, l’Institut Lafayette et l’Université de Mississippi.

Le réseau de PSA Open Labs réparti dans le monde a pour objectif de répondre plus efficacement aux enjeux sociétaux, environnementaux et économiques du "véhicule du futur". Il doit permettre de mettre en commun les équipes de recherche et les moyens expérimentaux de PSA et des laboratoires partenaires.

Ce partenariat scientifique "université-industrie" est amené à jouer un rôle important pour accompagner l’implantation de l'usine PSA dans la région de Rabat-Salé Kénitra et supporter le développement du groupe PSA en Afrique, a commenté l’UIR dans un communiqué.

Le programme scientifique de l’Open Lab marocain porte sur trois thématiques, à savoir: le véhicule électrique du futur, les énergies renouvelables et la logistique du futur.

L’Open Lab "mobilité durable pour l’Afrique" fait partie d'un réseau de 17 Open Labs actifs dans le monde dont 12 en France, quatre en Chine et un au Brésil.

LIRE AUSSI: