Le directeur de la prison Oukacha à la tête de l'administration pénitentiaire de la région Casablanca-Settat

Publication: Mis à jour:
ABDELLAH SOUIDI
Abdellah Soudi à la tête de l'administration pénitentiaire de la région Casablanca-Settat | DR
Imprimer

PRISON - Plusieurs directeurs de prisons au Maroc ont été mutés et d'autres ont été nommés à la tête d'établissements pénitentiaires ce mardi, selon un communiqué publié par la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).

Parmi ces changements de poste, la promotion de Abdellah Souidi, directeur de la prison d'Oukacha (également appelée prison d'Aïn Sebaa), où est détenu Nasser Zefzafi, leader de la contestation populaire d'Al Hoceima, avec d'autres militants du Hirak depuis un mois. Abdellah Souidi a été nommé directeur régional de Casablanca-Settat, selon nos confrères de Médias24 et Telquel.ma.

Cette mutation coïncide avec des événements récents liés à la détention à Oukacha, depuis mai, de plusieurs militants du Hirak, dont certains auraient entamé une grève de la faim pour dénoncer leurs conditions de détention. Un mouvement de grève démenti ensuite par la DGAPR. Autre polémique: la lettre que Zefzafi aurait remise à son avocat Mohamed Ziane (ce dernier a confirmé les faits), et la publication d'une vidéo du leader du Hirak, présentée comme ayant été tournée à Oukacha. La DGAPR a là aussi dû démentir cette information.

Une source à la DGAPR a cependant indiqué à Telquel.ma que ce mouvement de mutation "n'a rien à voir avec ce qui s'est passé au cours des derniers jours.” La même source ajoute que “la décision a été prise depuis longtemps et c'est une pure coïncidence”.

En plus de Casablanca-Settat, les directions régionales touchées par ces changements sont les régions Souss-Massa, Béni-Mellal-Khénifra, Marrakech-Safi et Rabat-Salé-Kénitra.

Les établissements pénitentiaires concernés sont la prison centrale Moul El Bergui, est les prisons locales Ain Sbaâ1 (Oukacha), Toulal 2, Tanger 2 et El Arjat 2.

LIRE AUSSI: