Mise en service des nouveaux bus de l'ETUSA: le transport assuré

Publication: Mis à jour:
ETUSA
DR
Imprimer

Les nouveaux bus de l'Etablissement de transport urbain et suburbain d'Alger (ETUSA) ont assuré leurs dessertes, lundi, au deuxième jour de leur mise en service dans des "conditions ordinaires", après la grève inopinée observée, dimanche 9 juillet, par les transporteurs privés pour protester contre la mise en service de ces nouveaux bus destinés à assurer des lignes bien desservies", rapporte l'APS.

A la deuxième journée de leur mise en service, les nouveaux bus de l'ETUSA ont assuré leurs dessertes dans des "conditions ordinaires", de même que les transporteurs privés qui avaient mis fin, dimanche après-midi, à leur mouvement de grève.

Le président du syndicat des transporteurs privés, Fniza Amar a affirmé à l'APS que la grève des transporteurs privés avait été observée sans préavis, soulignant que les lignes renforcées étaient effectivement "bien desservies".

Il a ajouté que l'arrêt de la grève des transporteurs privé était "provisoire", en attendant la réponse de la direction des transports à leurs revendications soulevées hier lors d'une rencontre ayant regroupé les protestataires et le syndicat avec le directeur des transports de la wilaya et consistant notamment en l'arrêt des dessertes des nouveaux bus de l'ETUSA pour les lignes déjà assurées par le privé.

Le taux de suivi de la grève a atteint 80% sur un total de 4.000 bus privés d'Alger, a-t-il rappelé.

Le directeur des transports de la wilaya d'Alger, Rachid Ouezzane avait qualifié, Dans une déclaration à l'APS, cette grève "d'illégale", estimant que "les appréhensions" des transporteurs privés étaient injustifiées.

Il a affirmé que le renforcement des lignes de transport de la capitale avec près de 250 bus visait à "améliorer la qualité des prestations fournies aux citoyens et ne constitue aucunement une menace pour les postes d'emploi des transporteurs privés".

Il a dit avoir rencontré les représentants des transporteurs grévistes en vue de les rassurer quant à cette démarche visant à renforcer les lignes de transport vers les nouvelles cités, avec l'ouverture de nouvelles lignes vers les régions non couvertes par l'ETUSA, en vue d'améliorer le service public.

Le directeur général de l'ETUSA, Abdelkader Benmiloud a déclaré à l'APS que son entreprise avait renforcé son parc de bus, au titre d'un appel d'offre ouvert, remporté par un opérateur privé, pour desservir les nouvelles cités.

L'objectif de l'ETUSA est de renforcer le service public et d'assurer des bus de transport vers les régions non et peu desservies par l'ETUSA, a-t-il dit, soulignant que plusieurs demandes lui sont parvenues de présidents d'APC ou de citoyens à cet effet", des demandes que nous "veillons à satisfaire progressivement".

Plusieurs citoyens ont exprimé leur satisfaction de l'ouverture de ces nouvelles lignes qui réduiront le temps d'attente au niveau des arrêts de bus.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.