Matthieu Galvani: "Djezzy vise à faire basculer ses clients vers des smartphones sophistiqués"

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Intervenant sur les ondes de la web-radio "Radio M", le directeur général de Djezzy Matthieu Galvani a déclaré que l’entreprise maintient son leadership sur le marché algérien avec un chiffre d’affaires dépassant le milliard de dollars.

La bonne santé de l’entreprise revient en premier lieu à l’équipe dirigeante en qui les actionnaires ont placé toute leur confiance pour mener à bien le bateau Djezzy.

Autres facteurs ont également contribué à ce développement notamment, de grands investissements à hauteur de 22 milliards de dinars en 2016. Ils se traduisent notamment par la modernisation du réseau, la diversification de l'offre data, l’élargissement de la couverture 3G et le lancement de la 4G, ajoute-t-il.

Ces investissements apportent déjà des résultats positifs. Matthieu Galvani informe que la Data représentait 12% de croissance dans le chiffre d’affaires réalisées durant les 6 premiers mois de 2017

Concernant les appels, il ajoute que la voix représente une croissance de 3.9% des usagers voix. Cet investissement dans le réseau va se poursuivre pour les 5 années à venir à hauteur d’un milliard de dollars par an, selon l’interlocuteur.

Concernant les perspectives d’avenir Djezzy aspirent à renforcer son équipe en recrutant 300 personnes en 2017 et 700 les 3 prochaines années, soulignent le directeur.

Par ailleurs, l’un des challenges que se fixe l’entreprise est d’augmenter le taux de pénétration de smartphone en Algérie.
"Aujourd’hui nous disposons de 16.1 million de clients actifs, la moitié de ses clients sont toujours sur des smartphones basiques. L’objectif est de faire basculer ses clients vers des smartphones plus sophistiqués".

Par rapport au efforts fournis par les autorités pour le développement du E-paiement, Matthieu Galvani estime que les opérateurs de l’économie bancaire et les opérateurs sont prêts à adopter cette évolution.

Cependant, Matthieu Galvani appelle les autorités à revoir l’équilibre de terminaison mobile d’interconnexion et aller vers une symétrie tarifaire. Djezzy finance à l'heure actuelle les deux autres opérateurs, conclut Matthieu Galvani.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.