Le Maroc et l'ONU signent un plan cadre pour le développement

Publication: Mis à jour:
UNITED NATIONS SYSTEM
bourita
Imprimer

DÉVELOPPEMENT - Le gouvernement marocain et le Système des Nations unies ont signé, mardi, à Rabat, le Plan cadre des Nations unies d'aide au développement (UNDAF) du Maroc pour la période 2017- 2021.

L’UNDAF a été signé par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, et le Coordonnateur résident du Système des Nations unies au Maroc, Philippe Poinsot, en présence de plusieurs représentants de départements ministériels, d'institutions nationales et de la société civile.

Pour le chef de la diplomatie marocaine, l'UNDAF 2017-2021 est le fruit d’un processus de préparation transparent et inclusif avec toutes les parties nationales concernées. Il se veut un "programme ambitieux en phase avec les priorités nationales en matière de développement", a-t-il souligné.

Cohérence et priorités

Ce Plan cadre définit les grands axes d’intervention du système onusien en appui aux efforts de développement du Maroc. Il constitue un cadre assurant une certaine cohérence à l’action des différentes entités onusiennes selon leurs avantages comparatifs, leur savoir-faire et l’expertise qu’elles peuvent mobiliser, a -t- il ajouté.

"L’UNDAF traduit l’engagement du Système des Nations unies au Maroc à accompagner les priorités nationales et la mise en œuvre des objectifs de développement durable au Maroc. L’accent sera mis sur le renforcement de la coordination, la cohérence et la synergie de nos interventions", a affirmé, de son côté, Philippe Poinsot.

L’UNDAF 2017-2021 se focalise sur les principes de durabilité, d’inclusion et de résilience auxquels le Maroc a souscrit dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et des objectifs de développement durable des Nations unies (ODD). Il cible six priorités "stratégiques" pour le développement durable au Maroc, dont la gouvernance démocratique, le développement inclusif et durable, le développement de la couverture sanitaire de la population ou encore la réduction des inégalités socio-économiques, territoriales et de genre.

Le Système des Nations unies pour le développement met l’expertise et les moyens de 19 fonds, agences, programmes et entités pour soutenir la mise en œuvre de l’UNDAF 2017-2021 du Maroc avec un budget total de 202,5 millions de dollars sur cinq ans dont la moitié reste encore à mobiliser.

LIRE AUSSI: