Officines de pharmacie: Le SNAPO décide de suspendre son mouvement de grève

Publication: Mis à jour:
PHARMACIE
DR
Imprimer

Le Syndicat national algérien des pharmaciens d'officine (SNAPO) a décidé de suspendre son mouvement de grève initialement prévu pour mercredi, a indiqué mardi un communiqué du syndicat.

Le bureau national du SNAPO a décidé, lors de sa réunion en session extraordinaire lundi, "de suspendre le mouvement de grève initialement prévu pour mercredi 12 juillet 2017", et ce suite aux audiences accordées par le ministre de la Santé, de la Population et de la réforme hospitalière et par le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, a précisé la même source.

Le SNAPO a souligné que la réunion avec le ministère du Travail a été couronnée par "le maintien des incitations, la révision de la convention, l'introduction de nouvelles mesures incitatives en faveur de la production nationale avec une implication multisectorielle et une incidence sur les marges du médicament".

Le SNAPO avait protesté récemment contre la suppression de la majoration de la marge bénéficiaire des officines sur la vente des médicaments, rappelle-t-on.

De son côté, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale, Mourad Zemali, a assuré, lundi, aux représentants du SNAPO et ceux du Conseil National de l’Ordre des pharmaciens (CNOP), qu’aucune décision portant révision du système de rémunération des pharmaciens "n’a été prise".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.