Les images de Mossoul libérée montrent une ville dévastée par la bataille

Publication: Mis à jour:
Imprimer

INTERNATIONAL - Si la fin de la bataille est proche, les séquelles marqueront sans doute la ville de Mossoul pour longtemps. Après 9 mois de combats violents entre Daech et les forces irakiennes, ces dernières ont annoncé la victoire contre les djihadistes. Haïder al-Abadi, le Premier ministre irakien s'est rendu "dans la ville libérée de Mossoul" pour féliciter "les combattants héroïques et le peuple irakien pour cette victoire majeure".

Les images de cette ville martyre de l'Irak affluent sur Internet et montrent l'ampleur et la violence des combats, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d'article. Dans la vieille ville, les immeubles sont éventrés, des carcasses de voitures jonchent les rues et les civils ont été évacués. Pourtant, des scènes de liesse ont eu lieu dans les rues de la ville, notamment lors de la visite du Premier ministre. Les habitants, enfin libérés du joug de l'état islamique, laissent éclater leur joie.

Après Mossoul, Raqqa ?

Mais tout n'est pas encore revenu à la normale dans la ville, puisque quelques "poches" de combattants de Daech seraient encore dans la ville, encerclées par l'armée irakienne près du Tigre. Ce ne serait plus qu'une question de temps avant que toute la ville soit débarrassée de la présence des djihadistes, qui avaient fait de Mossoul leur bastion. En 2014, le chef de l'EI Abou Bakr al-Baghdadi avait prononcé un discours dans la Grande mosquée al-Nouri, quelques jours après la proclamation du califat.

C'est l'un des plus grand revers essuyé par Daech depuis 3 ans, même si l'Irak est bien loin d'avoir réglé ce problème sur l'ensemble de son territoire, où l'organisation terroriste contrôle des zones désertiques entières. Prochain défi pour la coalition internationale: reprendre Raqqa en Syrie, le dernier grand fief de Daech.

LIRE AUSSI: