Les transporteurs privés d'Alger à cause de la mise en service des bus loués par l'ETUSA auprès de Tahkout

Publication: Mis à jour:
TRANSPORTEURS PRIVS
Archives
Imprimer

La mise en application des contrats liant l'Etablissement de transport urbain et suburbain d`Alger (ETUSA)à la société des transports par bus de Mahiedine Tahkout soulève l'ire transporteurs privés de voyageurs de la wilaya d'Alger.

Ces derniers ont entamé hier une grève inopinée pour protester contre la mise en service de ces nouveaux bus desservant notamment les banlieues ouest et sud d'Alger mettraient, selon leurs déclarations à la presse nationale,en péril leur activité.

Dans une déclaration à l'APS, le président du syndicat national des transporteurs privés, Abdelkader Boucherit a indiqué que la principale revendication des grévistes consistait à mettre à l'arrêt les bus mis en service par l'ETUSA, loués auprès de l'opérateur privé suscité pour assurer des lignes bien desservies. Selon eux, cette procédure relève tout bonnement de la concurrence inacceptable.

Les grévistes réclament, dans le même sillage, l'ouverture de nouvelles lignes pour desservir les communes en manque de transport, précisant que l'ouverture de ces lignes a été gelée par le ministère de tutelle depuis deux ans. Le taux de suivi de la grève a atteint 80% sur un total de 4000 bus privés d'Alger, selon M. Boucherit.

Le directeur des transports de la wilaya d'Alger, Rachid Ouezzane, dans une déclaration à l'APS, a qualifié cette grève "d'illégale", Il a indiqué avoir rassuré, dimanche, les représentants des protestataires, leur précisant qu'il s'agit d'un renforcement des lignes de transport vers les nouvelles cités et de l'ouverture de nouvelles lignes vers les régions non desservies par l'ETUSA. Pour lui le taux de suivi n'a pas dépassé les 20%.

Dans une déclaration à l'APS, le Directeur général de l'ETUSA a précisé que son entreprise a consolidé son réseau de transport dans le cadre d'un "appel d'offres" remporté par un opérateur privé à l'effet de renforcer les lignes vers les nouvelles cités.

Surpris par cette grève qui a été déclenchée sans préavis, le responsable a tenu à préciser que son entreprise a renforcé les lignes touchées par la grève pour assurer le transport aux citoyens. L'objectif de l'ETUSA est d'améliorer le service public et assurer les bus dans les régions qui enregistrent un manque de transport, a-t-il indiqué, précisant avoir reçu à cet effet des demandes de présidents d'APC et de citoyens.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.