La Tunisie, 78ème force militaire au monde selon Global FirePower

Publication: Mis à jour:
ARMY TUNISIA
Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

Le site américain Global FirePower (GFP) établit chaque année un classement des forces militaires de plus de 100 pays dans le monde. Une formule avancée lui permet de prendre en compte plus de 50 paramètres afin de définir le score, le classement d'un pays, ainsi qu'un système de bonus/pénalités qui lui permet d'affiner au mieux son classement.

Ainsi, les États-unis figurent en tête du classement avec une large avance en matière de force aérienne et de budget consacré à la défense.

La Russie occupe la deuxième place dans le classement global et la 1ère en matière de production journalière de pétrole ainsi qu'une prédominance dans la production de quelques armes comme les chars de combat et les lance-roquettes.

La Chine arrive en troisième place avec une prévalence en nombre de population ainsi que des voies de navigation maritime.

La Tunisie, 78ème force militaire sur 130 pays

La Tunisie qui se classe 78e sur 130 pays, fait mieux que le Qatar (récemment signataire d'une vente d'avions de combat F-15 d'une valeur de 12 milliards de dollars américains avec les États-unis), le Koweït, la Serbie, le Liban, la Nouvelle-Zélande, ou encore la Slovénie.

Les facteurs qui la pénalisent sévèrement sont l'absence totale d'armes comme les hélicoptères d'attaque, les lance-roquettes, les porte-avions, les sous-marins ainsi que le déficit en ressources humaines avec un nombre total de militaires en service de 50.150 individus sur une population de 11.134.588 personnes. Quant au budget alloué à la défense, il s'élève à 550 millions de dollars américains, soit l'équivalent de 5% du budget consacré par l'Algérie.

Sur le plan africain, parmi les 33 pays d'Afrique se trouvant dans le classement, l'Égypte est le seul figurant parmi les 10 premières puissances militaires mondiales, faisant ainsi mieux que l'Italie, l'Iran, l'Australie, le Canada, la Suède, la Norvège, la Suisse, ou encore Israël.

L'Arabie Saoudite qui a signé en 2017 des accords d'armement d'une valeur de 110 milliards de dollars américains, occupe la 24e place, précédée par la Corée du Nord et suivie par l'Algérie qui représente le plus gros importateur d'armes d'Afrique, selon le dernier rapport de l'Institut national pour la paix de Stockholm (Sipri).

Depuis la révolution de 2011, la Tunisie a augmenté son budget consacré à la défense. Le pays qui a fait face à plusieurs attentats terroristes a également reçu l'appui militaire de la France et des Etats-unis, qui lui ont notamment assuré la formation de ses forces armées dans le cadre de la lutte antiterroriste. Cette aide qui avait permis à la Tunisie d'acquérir de précieuses compétences en contre-terrorisme pourrait être revue à la baisse par le Congrès américain suite au souhait de l'administration Trump de la réduire significativement dans le budget de 2018.

Le président de la République tunisienne Béji Caïd Essebsi avait par ailleurs inauguré le mois dernier la première école de renseignement et de sécurité militaire, à l'occasion du 61e anniversaire de l'armée.

Vous pouvez trouver le rapport complet ici

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.