Jijel: 1e escale de la caravane littéraire Mouloud Mammeri à travers les villes côtières

Publication: Mis à jour:
MOULOUDMAMERI1
DR
Imprimer

La caravane littéraire dédiée à la mémoire de l’écrivain et anthropologue Mouloud Mammeri (1917-1989) est arrivée, samedi, au complexe touristique le "Rocher noir" dans la commune d’El Aouana (Jijel) dans une première escale à travers les villes côtière, et devra entamer ses activités, dimanche, dans cette wilaya, rapporte l'APS.

L’organisation de cette caravane s’inscrit dans le cadre de la célébration du centenaire de la naissance de cette personnalité nationale à travers des festivités culturelles et littéraires, devant durer trois jours dans cette wilaya.

La délégation représentant cette caravane, dirigée par le secrétaire général du Haut-commissariat à l’Amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, a été accueillie par des responsables du secteur de la culture, des intellectuels et des écrivains de la wilaya de Jijel.

La constitution d’atelier de travail pour la traduction, l’organisation de conférences, de présentation théâtrale tirée de l’œuvre de Mouloud Mammeri et autres activités figurent parmi les activités prévues par les participants à cette caravane, dont des éditeurs en langue Amazigh, des traducteurs, des professeurs d’université et des poètes, a souligné M. Assad.

Ce programme arrêté par le HCA vise à vulgariser la culture et la langue Amazigh et faire connaître davantage l’écrivain Mammeri, et ses œuvres à travers la traduction, de ses œuvres en langues arabe et Amazigh, leur réédition et présentation parallèlement avec la saison estivale, a indiqué, à l’APS, le secrétaire général du HCA.

Parmi les festivités prévues dans le cadre de cette caravane figurent également une table ronde sur les œuvres de Mouloud Mammeri, la lecture de textes choisi du patrimoine de l’écrivain en langues arabe, française et Amazigh, en plus de spectacles musicaux et autres représentations théâtrales, a-t-on noté.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.