Le caftan marocain à l'honneur à Paris pendant la semaine de la Haute Couture (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
ORIENTAL FASHION SHOW
Alexandra Babonneau
Imprimer

MODE - En marge de la Fashion Week de Paris, trois créateurs marocains reconnus pour leur interprétation audacieuse du caftan, à la fois authentique et moderne, ont été mis à l'honneur dans l’un des plus anciens et des plus luxueux palaces du monde, l’emblématique Hôtel de Crillon, installé Place de la Concorde à Paris.

Fraîchement réouvert après 4 ans de travaux, le palace parisien a accueilli en premier événement, la 20ème édition de l'Oriental Fashion Show ce jeudi 6 Juillet.

L'évènement, qui se veut une vitrine du savoir-faire des créateurs orientaux, et qui salue le talent de ces hommes et femmes qui font bouger la mode, a été un véritable rendez-vous rappelant le faste des civilisations orientales.

Pour célébrer ses vingt années d'existence, l'Oriental Fashion Show à mis à l'honneur trois créateurs marocains de talent: Albert Oiknine, Bouchra Filali Ksikes et Hadia Benjelloun, qui ont chacun proposé des collections qui reflètent leur vision de l'habit traditionnel marocain. Nous sommes allés à leur rencontre, découvrez les images du défilé comme si vous y étiez.

Albert Oiknine

"J'ai eu l'opportunité de présenter ma collection dans un contexte exceptionnel. Cet évenement d'envergure organisé le dernier jour de la semaine de la Haute Couture à Paris et qui coïncidait avec la réouverture de l’Hôtel Crillon, nous a offert un cadre fantastique pour faire défiler nos créations", nous confie Albert Oiknine.

Le styliste sculpte ses caftans comme on dessinerait des oeuvres d'art. Il imagine des collections rendant hommage à la féminité universelle, celle qui transcende les cultures et les générations.

"Mes créations ne sont ni des caftans ni des robes à proprement parler, c’est quelque chose qui se situe à la croisée des chemins. L’exercice auquel je me livre depuis mes débuts, c’est de trouver l’équilibre entre deux monde, de moderniser le caftan et orientaliser la robe. On retrouve toujours dans mes créations une touche de l’histoire, avec le travail des artisans, les broderies, les ceintures…", explique-t-il. "C’est un honneur pour moi de présenter mes créations à l’international. J’aime montrer ma culture et la mode de notre pays. J'essaye d’obtenir le bon mix entre modernité et tradition qui plairait aussi bien au Maroc qu’à l’international."

Close
Aperçu de la collection d'Albert Oiknine
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Hadia Benjelloun

"Quand j’ai reçu la proposition de Hind Joudar pour participer à l’Oriental Fashion Show qui se tiendra le dernier jour de la Fashion Week à Paris, à l'occasion de la réouverture de mythique Hôtel Crillon, j'ai tout de suite accepté. Ce contexte particulier et très mode, dans lequel se regroupent des personnes du monde entier autour de la création et du luxe, donne une force à cet évènement et met en lumière le caftan marocain", explique Hadia Benjelloun au HuffPost Maroc.

La créatrice propose des looks mêlant un travail authentiquement marocain, agrémenté de broderies et de découpes résolument modernes. Sa collection est composée de tenues à la fois vaporeuses, fraîches et sophistiquées portant le cachet de l'artisanat traditionnel à travers les broderies, perlages, maâlems…

"Mon style est à mi-chemin entre l’orient et l’occident. Largement inspiré de la richesse du patrimoine marocain, il est également imprégné par les tendances repérées sur les podiums", souligne-t-elle.

Pour sa quatrième participation, Hadia Benjelloun a présenté une collection estivale avec des pièces ornées de broderies florales et travaillées en fils d'or vieilli, réalisées dans des tissus fluides pour sublimer la silhouette.

Close
Aperçu de la collection de Hadia Benjelloun
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Bouchra Filali Ksikes

Avec une sensibilité mode, tout en s'inspirant des caftans d'antan et en restant fidèle aux codes de la tenue traditionnelle marocaine, Bouchra dévoile des créations riches en couleurs. Sa marque de fabrique? Ses ceintures façon mdemma, qui apportent un cachet unique à la tenue.

"L'hôtel de Crillon est l'un des symboles de Paris. De par sa situation et toute l'histoire qui anime ce lieu, il est l'expression même de l'élégance à la parisienne", estime-t-elle. "À travers l'Oriental Fashion Show, j'ai eu l'opportunité de participer à la réouverture de ce lieu magique. Avec les autres stylistes partenaires, nous avons pu présenter nos dernières collections dans une ambiance particulière que l'on ne retrouve qu'à Paris. C'est bien pour cela que j'aime tant cette ville. Son âme de capitale de la mode ne meurt jamais."

"Avec cette nouvelle collection de caftans j'espère avoir su séduire un public parisien exigeant. Je tiens à féliciter l'équipe du Crillon qui a su nous accueillir avec beaucoup de professionnalisme et d'attention mais aussi l'équipe de l'Oriental Fashion Show sans qui rien de tout cela n'aurait été possible."

Close
Aperçu de la collection de Bouchra Filali Ksikes
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
LIRE AUSSI: