Le moudjahid et journaliste Boualem Khalfa n'est plus

Publication: Mis à jour:
BOUALEM KHALFA
Archives
Imprimer

Boualem Khalfa, ancien moudjahid, journaliste et dirigeant du journal Alger Républicain, est décédé jeudi à l'âge de 94 ans après une hospitalisation de 12 jours et une logue maladie.

Militant dès son jeune âge, Boualem Khalfa a adhéré au parti communiste algérien (PCA) dès 1946. Sa rencontre avec le défunt Bachir Hadj Ali en 1944 fut décisive.

Boualem Khalfa est élu membre du bureau politique du PCA quelques mois avant le déclenchement de la révolution algérienne en novembre 1954. Il est nommé rédacteur en chef de Liberté, l'organe central du PCA.

Le défunt a participé à la guerre de libération nationale et était chargé de l'organisation des maquis de liberté du PCA, avant d’être arrêté en 1956.

Torturé et menacé d'exécution sommaire, il est condamné par le Tribunal militaire d'Oran à vingt ans de travaux forcés. Il a par la suite été transféré en France. Avec l'aide du PCF, il s'évade de la prison de Caen où il avait été ramené en 1961. Il est chargé de diriger la Fédération de France du parti.

A l'indépendance, il retourne en Algérie où il va co-diriger Alger républicain avec Henri Alleg. Boualem Khalfa était membre de la direction du Parti de l'avant-garde socialiste (PAGS) avant de le quitter et d'appeler à susciter le parti communiste algérien en 1993. Il est resté fidèle à ce dernier jusqu'à son dernier souffle.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.