La BEI prête 35 millions d'euros à Diana Holding

Publication: Mis à jour:
EUROPEAN INVESTMENT BANK
The logo of the European Investment Bank is pictured in the city of Luxembourg, Luxembourg, March 25, 2017. Reuters/Eric Vidal | Eric Vidal / Reuters
Imprimer

INVESTISSEMENT - La Banque mondiale d'investissement (BEI) a accordé à Diana Holding un prêt de 35 millions d’euros, ont annoncé les deux parties dans un communiqué conjoint. Le montant servira à financer une partie de la dette relative au plan stratégique "5 sur 5" du groupe industriel marocain, adopté pour la période 2015-2020.

C'est la première fois que la BEI accorde un prêt direct à un groupe privé au Maroc. L'opération permettra notamment à Diana Holding de renforcer ses capacités de production et son intégration dans des filières à forte croissance, telles que l’embouteillage de boissons gazeuses et la plasturgie.

Elle permettra également au groupe de renforcer son positionnement dans d’autres filières à grand potentiel d’export, telles que la production et le conditionnement d’agrumes.

"Notre partenariat avec la BEI vient conforter la stratégie adoptée par notre groupe au cours des dernières années visant à renforcer et diversifier nos capacités dans des secteurs en pleine croissance et à poursuivre parallèlement notre intégration",
a déclaré Rita Maria Zniber, PDG de Diana Holding. Pour celle-ci, au-delà de l'apport de fonds qui permettra de diversifier les sources de financement de Diana Holding et d’appuyer son programme de développement, "la BEI mettra à notre disposition son expertise et sa grande expérience en termes d’optimisation de gouvernance d’entreprises, de renforcement de standards environnementaux et sociaux et d’institutionnalisation de grands groupes familiaux".

"C’est un soutien emblématique pour la BEI: c’est en effet la première fois que la banque finance directement un groupe marocain entièrement privé. Il s’agit également du premier financement de la BEI dans le secteur agro-industriel au Maroc", a souligné de son côté Román Escolano, vice-président de la BEI, en visite officielle au Maroc les 6 et 7 juillet.

"Ce financement d’envergure permettra de soutenir le développement et la compétitivité de la société Diana holding en Afrique comme à l’international via notamment la modernisation des méthodes de production et de distribution" a-t-il affirmé. Et d'ajouter qu'avec la création de plus de 700 nouveaux emplois directs et indirects, ce projet s’inscrit pleinement dans la dynamique de l’initiative Résilience économique (BEI) qui vient soutenir les projets et les acteurs de l’économie des pays du voisinage. "A ce titre, la BEI et l’UE souhaitent renforcer le soutien aux entreprises qui, à l’image de Diana Holding, sont les locomotives du développement économique", a annoncé le n°2 de la BEI.

Diana Holding est un holding industriel appartenant à la famille Zniber et détenant des participations dans des sociétés opérant notamment dans les secteurs des boissons gazeuses, de l’agriculture et de l’oléiculture.

LIRE AUSSI: