Lutte contre le radicalisme au Sahel: Un atelier à Nouakchott pour renforcer les manuels scolaires

Publication: Mis à jour:
RELIGIOUS SCHOOL ISLAM
TOPSHOT - Afghan children read the Koran at a madrasa during the holy month of Ramadan in Ghazni on June 13, 2017.Muslims throughout the world are marking the month of Ramadan, the holiest month in the Islamic calendar during which devotees fast from dawn until dusk. / AFP PHOTO / ZAKERIA HASHIMI (Photo credit should read ZAKERIA HASHIMI/AFP/Getty Images) | AFP via Getty Images
Imprimer

Un atelier d’études et de formation sur le renforcement et la valorisation des manuels de l’enseignement de l’éducation religieuse dans la prévention et la lutte contre le radicalisme et l’extrémisme se tiendra ce mercredi et jeudi dans la capitale mauritanienne Nouakchott .

Initiée par la ligue des oulémas, prêcheurs et imams des pays du Sahel, en collaboration avec l’unité de la fusion et de la liaison (mécanisme de coopération régional) et avec la participation du centre africain des études et des recherches sur le terrorisme cette rencontre (CAERT), cette rencontre d’études et de concertation a pour but d’accorder une attention particulière à l’enseignement de l’éducation religieuse dans les écoles, en lui consacrant tous les moyens nécessaires pour promouvoir les valeurs de la paix et de tolérance de l’islam.

Cette action se veut un outil exemplaire pour la protection des jeunes contre la radicalisation et l’extrémisme violent, et ce, sur la base d’un processus de réflexion sur le rôle des leaders religieux de la région du sahel , selon les organisateurs.

Pour les initiateurs de cet atelier de deux jours, regroupant des oulémas des pays membres et observateurs de la ligue, l’encadrement et le renforcement de l’enseignement de l’éducation religieuse dans les écoles constituent une action hautement stratégique pour l’ensemble des pays de la région du Sahel .

Des représentants de l’Algérie, du Burkina Faso, du Mali, Du Niger, du Tchad, du Sénégal, de la Cote d’ivoire et de la Guinée prendront part aux travaux de cette rencontre.

L’atelier qui s’inscrit dans la continuité de l’action entreprise par la ligue, depuis la tenue de son 5 éme atelier à N’Djamena (Tchad), en janvier 2017 et la rencontre d’Alger en mars de la même année permet d’entreprendre un travail d’analyse et de suggestion pour mettre en place un manuel destiné à fournir aux formateurs les outils et les connaissances les plus appropriés pour optimiser l’enseignement de l’éducation religieuse dans les écoles.

Des représentants des organisations sous-régionales et régionales ainsi que des universitaires et des acteurs du champ culturel local participeront également à cette rencontre.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.