Au Japon, les images dramatiques des inondations meurtrières qui frappent le pays

Publication: Mis à jour:
Imprimer

INTERNATIONAL - Des précipitations "terribles" et "anormales". C'est ainsi que les autorités qualifient les pluies diluviennes qui s'abattent sur le sud-ouest du Japon. Des crues gigantesques ont emporté jeudi 6 juillet des routes et maisons dans les provinces de Fukuoka et Oita, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de l'article. Les autorités ont évoqué au moins 18 personnes disparues et selon les médias locaux, deux personnes ont été tuées dans la catastrophe.

Les services météo ont précisé que ces précipitations étaient d'une ampleur sans précédent dans la région. "Nous nous trouvons dans une situation très grave", a déclaré le vice-Premier ministre, Taro Aso, au cours d'une réunion ministérielle d'urgence, en l'absence du Premier ministre Shinzo Abe qui entame à Bruxelles un voyage en Europe.

7500 soldats, pompiers et membres des forces de l'ordre ont été dépêchés sur place. Ils s'efforcent d'évacuer des centaines de milliers d'habitants menacés par les torrents de boue et les glissements de terrain. "Des glissements de terrain liés à cette catastrophe peuvent encore se produire, tandis que de nombreuses personnes manquent toujours à l'appel", a alerté Taro Aso.

Jeudi matin, les autorités mettaient particulièrement en garde contre des "précipitations terribles" sur les provinces de Fukuoka et Oita. 540 mm de pluie sont tombés en 24 heures par endroits, soit une fois et demie ce qui est habituellement constaté en un mois de juillet, en pleine saison des pluies, dans ces mêmes régions. Or ces précipitations ont trouvé un sol déjà gorgé d'eau par le passage d'un typhon en début de semaine.

Les responsables des préfectures de Fukuoka et Oita ont recensé au total 18 disparus, parmi lesquels un enfant qui aurait été vu emporté par les eaux.

La localité d'Asakura, située à environ 900 km de Tokyo, est parmi les lieux les plus affectés, ses rues transformées en torrents. C'est dans cette localité de la préfecture de Fukuoka qu'un homme aurait été retrouvé mort.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.