À Benslimane, un festival dédié au développement personnel avec burgers bio et feux de camp

Publication: Mis à jour:
FEN EL MIZANE
Fen El Mizane: Un festival dédié au développement personnel avec burgers bio et feux de camp | Dôme Concept/DR
Imprimer

FESTIVAL - Les adeptes de spiritualité, de yoga et de véganisme vont être servis. La campagne de Benslimane, entre Rabat et Casablanca, s'apprête à accueillir un festival dédié au développement personnel et professionnel.

Baptisé "Fen El Mizane", ou "l'art de l'équilibre", l'événement, dont la première édition se tiendra du 14 au 16 juillet, entend réunir "toute personne ressentant cet appel du changement, du vivre autrement". Un objectif auquel la société organisatrice, Dôme Concept, entend répondre en organisant une série de conférences et ateliers. Mais pas que.

Pendant trois jours, plusieurs intervenants étrangers et marocains se succèderont sous le dôme de 1.000 mètres carrés installé pour l'occasion. Le coach et directeur de Nafs Magazine, Younès Lahiaoui, donnera une conférence sur "l'art d'être soi-même".

Moundir Zniber, président de la société d'énergies renouvelables Gaia Energy et fan d'ésotérisme, parlera du végétarisme. L'expert en médecine énergétique Tahir Zniber répondra pour sa part à la question de savoir "comment se purifier et rester pur dans un monde toxique". Le masseur Tony Neuman donnera un cours d'initiation au massage japonais "Amma".

Des ateliers sur la bioénergie et l'électromagnétisme, ou sur la pensée soufie et l'amour dans l'islam seront également proposés aux festivaliers. Des séances de yoga et de méditation ponctueront le début et la fin de chaque atelier et conférence.

"L'idée est de proposer des ateliers et conférences de divers experts de tous horizons, des maîtres yogis, des nutritionnistes, etc.", explique au HuffPost Maroc Kenza Layachi, directrice événementiel chez Dôme Concept. Des "paillotes" seront également installées sur le lieu du festival et proposeront des soins énergétiques alternatifs, comme le reiki, la réflexologie plantaire et faciale ou les soins égyptiens.

D'autres stands rassembleront des livres sur le développement personnel et des produits écolos liés au bien-être. Des espaces de confection de cosmétiques, de sculpture et de calligraphie seront également mis à disposition. Pour la restauration, tendance "healthy" oblige, seuls des plats végétariens et végan seront proposés. "Il y aura des burgers bio et des lasagnes végétariennes", précise Kenza Layachi.

Le soir, les festivaliers, qui peuvent loger dans l'espace de camping prévu, se retrouveront autour d'un feu de camp pour des soirées musicales. Le guitariste de flamenco Simo Baazzaoui, connu pour ses fusions maroco-andalouses, sera de la partie, de même que des joueurs de musique soufie, de didgeridoo et de percussions.

"Nous pouvons accueillir jusqu'à 400 personnes, mais nous misons sur 150 ou 200 personnes pour cette première édition", explique la directrice de l'événement. Il faudra tout de même débourser 1.000 dirhams en pré-vente pour les trois jours de festival, 1.500 si les billets sont achetés sur place. Des billets à la journée entre 300 et 600 dirhams sont également proposés à la vente.

LIRE AUSSI: