Ce couple présente en vidéo toutes les raisons pour lesquelles ils ne devraient pas être ensemble

Publication: Mis à jour:
Imprimer

"Je vais aller droit au but, Alyne n’est plus mon amie, elle est… ma petite amie! Mais cette vidéo ne parle pas de nous. Elle parle des raisons pour lesquelles, elle et moi ne devrions pas sortir ensemble. Je suis palestinien et elle est israélienne. Nos origines religieuses sont également différentes, elle est d’origine juive et mormone, je suis d’origine musulmane", ce sont les premières phrases du blogueur Nas dans une de ses dernières vidéos.

Se mettant en scène avec sa copine Alyne, le jeune homme énumère les différences et les imperfections qui marquent leur couple.

L’âge moins avancé de Nas par rapport à sa copine, son penchant prononcé pour les jeux vidéos, le fait qu’ils soient "tous les deux trop occupés"… tout semble les séparer jusqu’à leurs incompatibilités alimentaires: "Elle est une végétarienne inflexible et j’adore la viande". Autant de différences sont ainsi mises en avant pour tenter de dénoncer les pressions liées au conformisme social.

"Si nous avions suivi les attentes de la société, je (Nas) ne serais jamais allé à Harvard et je (Alyne) n’aurais pas mis de côté ma religion, nous ne nous serions pas rencontrés et cette page Facebook n’existerait même pas!" conclut le couple.

Avant de commenter sous cette vidéo: "Je suis certain que des millions de gens ont les mêmes préoccupations par rapport à leur petit(e) ami(e) : qu’ils n’ont pas le bon âge, la bonne religion ou nationalité!

Mais ce n’est plus un problème pour nous. Ma relation avec Alyne est enfin publique. Bien que nous ayons essayé de la préserver depuis qu’elle a commencé le mois dernier. Nous nous sommes rencontrés de la façon la moins traditionnelle qui soit. Elle a vu ma vidéo « Day 58 » sur Jérusalem et m’a répondu SUR CETTE PAGE (quand je n’avais encore que 15 000 mentions j’aime) en disant : « Super vidéo, j’aime aussi Jérusalem. Nous devrions être amis ». Et nous sommes devenus amis pendant un moment.
Mais 5 minutes plus tard, je savais que nous deviendrions plus que de simples amis..".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.