49 migrants présumés morts au large des côtes espagnoles

Publication: Mis à jour:
MIGRANTS BOAT
An overcrowded dinghy with migrants from different African countries is seen after members of the German NGO Jugend Rettet guided them towards the Iuventa vessel during a rescue operation, off the Libyan coast in the Mediterranean Sea September 21, 2016. REUTERS/Zohra Bensemra | Zohra Bensemra / Reuters
Imprimer

MIGRANTS - Un nouveau drame de la migration a eu lieu ce week-end au large des côtes espagnoles. Selon la presse ibérique, 49 personnes sont portées disparues et présumées mortes dans cette partie de la Méditerranée.

Ils étaient 52 à avoir quitté samedi les côtes marocaines, déclare Helena Maleno, membre de l'association "Caminando Fronteras/Walking Borders" et chercheuse spécialisée dans l'immigration et la traite des êtres humains, sur sa page Facebook.

Trois personnes âgées de 17 à 25 ans ont été retrouvées accrochées à un canot pneumatique à moitié coulé, "épuisés et désorientés", rapporte la BBC.

Selon El Confidencial, le bateau devait à l'origine partir d'Al Hoceima avant de changer de lieu de départ, et prendre le large 40 km plus loin. Une relocalisation de dernière minute qui a compliqué leur localisation par l'association "Caminando Fronteras/Walking Borders" et les sauveteurs espagnols.

Naufrage le plus meurtrier de l'année

Selon Helena Maleno, les migrants ont quitté les côtes marocaines samedi vers 23h. Les trois rescapés seraient tous trois Maliens, un âgé de 17 ans et les deux autres de 25.

Pour la chercheuse, les deux raisons de ce naufrage sont le changement du lieu de départ, qui a compliqué la localisation du bateau par l'ONG et les sauveteurs, mais aussi la météo devenue mauvaise pendant la traversée. Selon El Confidencial, une vague aurait fait chavirer le bateau.

Si les passagers ne sont pas retrouvés, il s'agira du naufrage le plus meurtrier de l'année sur les côtes hispano-marocaines. Selon l'Organisation internationale pour la migration, en 2017, 60 personnes ont péri en tentant d'atteindre l'Espagne en partant du Maroc. En tout, 2.244 personnes sont mortes ou ont disparu en Méditerranée depuis le début de l'année.

LIRE AUSSI: