La Tunisie dans le Top 30 des pays dont le secteur du commerce de détail évolue le plus

Publication: Mis à jour:
TUNISIA SUPERMARKET
Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

La Tunisie figure parmi les 30 premiers pays en matière de croissance du secteur du commerce de détail selon un classement publié par le cabinet de conseil en stratégie AT Kearney.

Ce dernier met en avant la rapidité avec laquelle le secteur du commerce de détail évolue tout en soulignant les difficultés que trouvent les grands groupes à gérer les opérations complexes, et ce dans un cadre politique globalement instable.

Cette conjoncture a permis aux entreprises locales et régionales de prendre plus de terrain, s'ajoute à cela l'appui gouvernemental qui continue d'ouvrir la voie aux commerces de détail afin de répondre au mieux aux demandes des consommateurs.

Encore des défis à relever

Selon le rapport GRDI, la Tunisie suit une trajectoire positive et a gagné 2 positions par rapport à 2016, en se classant à la 24è place et avec un score de 42.7/100 calculé suivant 4 paramètres (l'attractivité du marché, le risque global, la saturation du marché et les contraintes de temps). Toujours selon le rapport GRDI, l'avance de la Tunisie dans le classement est due à de petites améliorations réalisées dans tous les aspects précédemment cités.

Par ailleurs, il faut noter que la Tunisie essaie toujours de gérer les retombées économiques et sécuritaires de la révolution de 2011. Les attentats de 2015, l'inflation qui avoisine les 5% en mars 2017 ainsi que la dépréciation du Dinar déclenchée par le recul du tourisme ont tous contribué à l'instauration de ce climat d'incertitude dans lequel le pays évolue. Pourtant, les dernières prévisions laissent place à l'espoir. Si l'on croit ces estimations, le PIB devrait doubler en 2017, ainsi que le tourisme qui devrait récupérer petit à petit.

Les super/hypermarchés, le nouveau moteur du commerce de détail en Tunisie

La vente au détail par le biais de petites épiceries reste néanmoins sous développée en Tunisie si on la compare avec ses voisins proches, le Maroc et l'Algérie. Cependant, l'expansion continue des supermarchés de proximité contribue fortement à l'augmentation de l'attractivité du secteur du commerce de détail.

En outre, de nouvelles marques mondiales se sont vues conquérir le marché tunisien grâce notamment à l'ouverture de nouveaux complexes commerciaux. D'autre part, le commerce électronique a enregistré une croissance à deux chiffres en 2016 grâce à la confiance accrue qu'accordent les consommateurs au paiement en ligne.

Toujours selon le rapport du Cabinet AT Kearney, la croissance rapide de sa classe moyenne ainsi que l'augmentation des dépenses des consommateurs ont permis à l'Inde d'occuper la première place de ce classement, longuement occupée par la Chine.

Les 3 premiers du classement sont donc l'Inde, la Chine et la Malaisie, qui détiennent des scores de plus de 60/100.

Télécharger le rapport complet en PDF

La Bolivie qui occupe la 28è place entre dans le classement pour la première fois après une croissance de 5% du PIB grâce aux exportations de gaz naturel et l'exploitation minière.

Le Brésil quant à lui perd 9 places à cause du chaos politique qui y règne ainsi que l'explosion du taux de chômage.

La Thaïlande qu'on retrouve à la 30è place avec un score de 37,8/100 refait à nouveau partie de ce classement en dépit des difficultés sécuritaires et politiques auxquelles elle doit faire face.

jjiokk

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.