Guerre contre le terrorisme: Les frontières sont sécurisées selon le ministre de la Défense, mais les menaces existent

Publication: Mis à jour:
FARHAT HORCHANI
Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

"Je souhaiterai rassurer le peuple tunisien en l'informant que nous avons réalisé de grandes avancées dans la lutte contre le terrorisme surtout dans les montagnes" a affirmé le ministre de la Défense Farhat Horchani dans une déclaration accordée à la radio Mosaïque FM.

Affirmant que grâce à l'école de renseignement et de sécurité militaire, les capacités et les compétences des militaires seront améliorées, il indiqué que l'armée est aujourd'hui prête à faire face "à toute les menaces".

"Les terroristes ne nous font plus peur aujourd'hui. On peut même aller sur leur terrain" a-t-il clamé avant d'ajouter: "mais soyons clair, il n'y a aucun État dans le monde qui a pu triompher définitivement du terrorisme. La guerre contre le terrorisme est une guerre totale".

"Nos frontières sont sécurisées mais malgré ça, les menaces existent" a-t-il conclu.

Depuis la révolution, la Tunisie fait face à une menace terroriste constante. Les attentats du Bardo en mars 2015 puis de Sousse en Juin 2015 ont porté grand coup à l'économie tunisienne.

Depuis, la Tunisie mène une guerre sans relâche contre le terrorisme. Depuis 2014, 168 terroristes ont été abattus a affirmé porte-parole du ministère de la Défense Belhassen Oueslati sur la chaine Nessma Tv.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.