L'ancien ministre des TIC Noômane Fehri: "Il est inadmissible que le Maroc bénéficie du PayPal alors que la Tunisie en est privée"

Publication: Mis à jour:
Imprimer

"Le refus du dossier PayPal est un échec pour le gouvernement tunisien" a martelé Noômane Fehri ancien ministre des TIC du gouvernement Essid dans une interview accordée lundi à Mosaique Fm.

Réagissant à cette affaire, Fehri a noté que ce refus n'est pas une question relative aux ministères ou à la Banque Centrale mais concerne tout le gouvernement tunisien "C'est une affaire qui relève du gouvernement. On doit accorder à ce dossier une plus grande importance" a-t-il expliqué tout en affichant son soutien envers le Chef du gouvernement Youssef Chahed.

Ignorant les détails du refus, Fehri a, par ailleurs, souligné le fait que son département a fait des avancés sur le dossier Paypal et a noté que les préparatifs allaient bon train. "Nous avions convaincu la Banque Centrale, à cette époque, de faire ce qu’il faut afin de faire réussir ce projet" a-t-il précisé. Il a indiqué qu'à peine nommé à la tête du ministère, lui et son équipe se sont penchés sur les projets d'avancée numérique dont le dossier Paypal, le lancement de la 4G et smart Tunisia.

"Il n’est pas acceptable que ce service soit opérationnel au Maroc et non en Tunisie" a-t-il renchéri en évoquant les avantages de ce service pour l'épanouissement de l'économie numérique en Tunisie.

Conscient de son importance en matière de fluidité des transactions et de paiement en ligne, Fehri a mis en exergue l'apport de Paypal pour faire de la Tunisie un pays à la page, digne d'un pays du 21ème siècle.

Intervenant, par ailleurs, dans la matinée sur la radio Express Fm, Noômane Fehri s'est encore attardé sur ce sujet. Il a estimé que le vrai problème réside en la convertibilité du dinar."Tant qu’on n'a pas une feuille de route pour la convertibilité totale du dinar, on restera à la traine. Je lance un appel au gouvernement et à la Banque Centrale pour mettre en place cette feuille de route. Si on ne bouge pas dans ce dossier, j’appellerai dans quelque temps pour un sit-in devant la BCT pour une feuille de route pour la convertibilité du dinar", a-t-il lancé.

Le 22 juin dernier, la direction de Paypal a annoncé au ministère des TIC le refus du dossier de la Tunisie, sans donner aucune explication, et ce malgré les échanges positifs qui ont lieu entre les deux parties.

LIRE AUSSI: Il n' y aura pas de service Paypal en Tunisie affirme la direction de Paypal

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.