Enseignement et formation professionnels: plus de 300.000 diplômés pour l'année 2016-2017

Publication: Mis à jour:
PROFESSIONAL TRAINING
APS
Imprimer

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki a indiqué dimanche à Alger que son secteur a enregistré plus de 300.000 diplômés (élèves et stagiaires) pour l'année scolaire 2016-2017, rapporte l'APS.

Dans une allocution prononcée lors d'une cérémonie de remises de diplômes aux lauréats du secteur, en présence de membres du gouvernement et des représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie, M. Mebarki a fait savoir que sur les 300.000 diplômés, 216.000 ont suivis une formation sanctionnée par le diplôme de qualification professionnelle et 85.000 par le diplôme de qualification professionnelle.

Ces diplômés ont suivi une formation parmi les 440 spécialités que compte la nomenclature et qui couvrent l'activité socio-économique à l'image de la construction, la plomberie, l'électricité, ainsi que de nouvelles spécialités dans les technologies numériques et les énergies renouvelables, a ajouté le ministre.

Les spécialités qu'offre le secteur répondent aux exigences du marché du travail, a-t-il souligné, avant de relever que les statistiques fournies par l'Agence nationale de l'emploi (ANEM) font ressortir que plus de 80% des détenteurs de l'Attestation de formation professionnelle, une fois diplômé, trouvent un emploi, et que plus de 60% des porteurs de projets au niveau de l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (ANSEJ) sont des diplômés du secteur de la formation professionnelle.

M. Mebarki a souligné que plus de 1200 entreprises économiques ont été créées, dans le cadre de l'ANSEJ, par des jeunes diplômés du secteur de la formation professionnelle.

Dans le même contexte, le ministre a mis en relief la démarche du secteur visant à contribuer à la concrétisation du nouveau modèle économique, à travers notamment la diversification et l'amélioration des offres de formation ,outre le développement de partenariats avec les entreprises économiques en vue de développer le mode de formation par apprentissage.

Il a également abordé les principaux axes stratégiques visant à valoriser les ressources humaines et hisser le niveau de qualification, ce-dernier figurant -selon M. Mebarki- parmi les priorités du plan d'action du secteur.

Par ailleurs, le premier responsable du secteur de la formation professionnelle a mis en avant l'importance d'adapter, les méthodes de formation et d'enseignement professionnels, aux nouveautés survenant à l'échelle internationale, relevant l'impératif de diversifier les types de formation.

Après avoir mis en relief la nécessité d'améliorer et de renforcer la nomenclature des filières et spécialités de la formation et de l'enseignement professionnels et l'importance d'élargir le réseau de centre d'excellence, M. Mebarki a fait état d'une éventuelle ouverture, courant 2017, de deux nouveaux centres, avec l'ouverture, à Oran, d'un centre d'excellence pour la formation dans le domaine du tissus, de l'énergie solaire et de la maintenance de voitures.

Le secteur de l'enseignement et de la formation professionnels accueille chaque année (entrée de septembre et de janvier) près de 700.000 inscrits qui suivent une formation dans les 1255 centres de formation que compte le pays.

A noter que la cérémonie a vu la distinction de 66 diplômés, parmi lesquels figurent des diplômés de plusieurs pays, notamment le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Cameroun et Madagascar.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.