La Tunisie élue membre de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples

Publication: Mis à jour:
AFRICAN UNION
ADDIS ABABA, ETHIOPIA - JUNE 30: General view of the 29th African Union Summit at African Union Conference Center and Office Complex in Addis Ababa, Ethiopia on June 30, 2017. Summit began with the 34th Committee of Permanent Representatives. Many representatives from African countries attended the summit. (Photo by Minasse Wondimu Hailu/Anadolu Agency/Getty Images) | Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

La Tunisie a été élue membre de la commission africaine des droits de l’Homme et des peuples de l’Union Africaine pour un mandat de 6 ans (2017 – 2023).

Cette élection a eu lieu au cours de la réunion tenue vendredi à Addis Abeba en marge de la 31e session du conseil exécutif de l’Union Africaine (UA), indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

”Cette réussite renforcera la présence de la Tunisie dans les structures et établissements de l’Union Africaine dont notamment la Commission africaine pour le droit international et la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples “, lit-on de même source.

Cette élection affirmera, également, la bonne réputation de la Tunisie dans le domaine des droits de l’Homme auprès de la communauté internationale, surtout après son élection au Conseil des droits de l’homme des Nations unies et au Groupe de travail des Nations unies sur les disparitions forcées ou involontaires (GTDFI).

En effet, la Tunisie sera représentée par Hatem Sayem qui a occupé, auparavant, le poste d’ambassadeur de Tunisie au Caire, à Beirut, aux Emirats Arabes Unis, à Oman, et à Téhéran. Il a également occupé le poste de secrétaire général de l’Afrique et directeur des affaires consulaires au ministère des Affaires étrangères.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.