Tipaza: l'enfant Houssem retrouvé mort dans une mare d'eau

Publication: Mis à jour:
9266F4D4109192AC03FEEBA952D75F3D_M
Capture d'écran
Imprimer

Les services de la Gendarmerie nationale relevant de la wilaya de Tipasa ont retrouvé samedi le corps sans âme du petit Houssem dans une mare d'eau près de l'autoroute reliant Bousmail et Khemisti, a appris l'APS de sources sécuritaires.

Le corps sans vie de l'enfant Houssem Belkacemi a été retrouvé à la mi-journée de samedi dans un état de "non décomposition" suite à un appel sur le numéro vert de la protection civile signalant un enfant mort dans une mare d'eau, précisent les mêmes sources.

La victime résidant à la cité des neufs martyrs à Bousmail était porté disparue depuis mercredi dernier.

Un véhicule avait été saisi vendredi dans un garage près du domicile familial grâce à la brigade cynotechnique qui a eu recours aux vêtements de l'enfant, selon les mêmes sources.

Jeudi, des deux individus, suspectés d'implication dans la disparition du petit Houssem avaient été arrêtés sur instruction du procureur de la République près le tribunal de Koléa.

Les services de la Gendarmerie nationale ont mobilisé des enquêteurs et des moyens techniques considérables dans le cadre de l'enquête judiciaire diligentée par la brigade d'investigation après le déclenchement du plan national Alerte rapt d'enfant, a ajouté la source.

La famille de la victime a constaté son absence depuis mercredi soir ce qui a suscité un état de panique parmi elle. Les réseaux sociaux ont relayé rapidement la mauvaise nouvelle notamment les pages Facebook locales de Tipaza.

Le secret de l'enquête empêche la divulgation de plus d'informations. Le procureur de la République près le tribunal de Koléa devra animer une conférence de presse dans les prochaines heures pour expliquer les tenants et les aboutissants de cette affaire.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.