Le Festival international du film de Marrakech n'aura pas lieu cette année

Publication: Mis à jour:
FESTIVAL MARRAKECH TOSCAN
L'ancienne directrice du FIFM, Melita Toscan Du Plantier, décembre 2016. | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

CINÉMA - La Fondation du Festival international du film de Marrakech (FIFM) a décidé d'annuler la tenue de l'édition 2017 du festival pour reprendre en 2018, a annoncé, vendredi soir, la Fondation.

Cette décision a été prise "pour permettre au festival d’aller de l’avant dans sa mission non seulement de promotion de l’industrie cinématographique marocaine, mais aussi d’ouverture vers les autres cultures, réalité incontournable de l’universalité du Septième Art", a expliqué la Fondation dans un communiqué à l'issue de son conseil d’administration et son assemblée générale ordinaire, tenus ce vendredi.

"Cette période sera mise à profit pour définir et impulser une dynamique de changement destinée à mettre en œuvre une nouvelle organisation et de nouveaux outils qui prennent en compte l'évolution effrénée du monde digital, pour mieux servir la vision et les objectifs du festival", a poursuivi le communiqué.

Le conseil a également décidé de maintenir, en 2017, les activités caritatives et culturelles de la fondation (campagnes cataracte, résidence d’écriture au profit des scénaristes marocains, renforcement des liens internationaux), selon le communiqué.

Il a, par ailleurs, passé en revue "les acquis et les avancées" réalisés lors de l'année écoulée.

Depuis l'annonce par la presse du départ de la directrice générale du Festival international du film de Marrakech (FIFM), les rumeurs allaient bon train sur la possibilité d'annulation du festival.

Contacté par le HuffPost Maroc fin avril, Sarim Fassi Fihri, vice-président délégué de la Fondation du FIFM et président du Centre cinématographique marocain (CCM), avait indiqué que n'importe quel grand festival de cinéma pouvait avoir besoin à un moment de changer de direction artistique. "On est obligés de revoir les choses au bout d'un certain nombre d'années. On a besoin de changer pour renouveler".

LIRE AUSSI: Le Festival international du film de Marrakech aura-t-il lieu cette année?