Un docteur tué et plusieurs blessés graves lors d'une fusillade dans un hôpital de New York

Publication: Mis à jour:
BRONX HOSPITAL LEBANON
Police vehicles line the streets outside the hospital after an incident in which a gunman fired shots inside the Bronx-Lebanon Hospital in New York City, U.S. June 30, 2017. | Brendan McDermid / Reuters
Imprimer

Un docteur a été tué et cinq autres personnes ont été gravement blessées dans la fusillade survenue vendredi dans un hôpital du Bronx, a indiqué le maire de New York, Bill de Blasio.

Le tireur à l'origine de la fusillade, un docteur lui aussi et ancien employé de l'hôpital, s'est donné la mort, a précisé le maire, sans évoquer de possible motif pour son geste.

Le chef de la police new-yorkaise, James O'Neill, a lui indiqué qu'une médecin était morte et que la fusillade avait fait six blessés au total - cinq graves et un sixième blessé à la jambe.

La fusillade s'est déroulée peu avant 15h dans un des grands hôpitaux du Bronx, le Lebanon Hospital, situé sur l'une des artères les plus fréquentées de ce quartier du nord de New York.

Le tireur a été retrouvé mort au 17e étage de l'hôpital, "apparemment décédé d'une blessure qu'il s'est lui même infligée", a détaillé le chef de la police.

La femme médecin morte était allongée non loin de lui, a-t-il ajouté.

Le tireur, dont l'identité n'a pas été confirmée à ce stade, a semble-t-il agi pour des raisons liées à son ancien emploi à l'hôpital.

"Dieu merci, il ne s'agissait pas d'un acte de terrorisme, mais plutôt d'un accident lié au travail", a souligné M. De Blasio.

La première métropole américaine déploie des forces de police considérables dans la crainte d'un attentat terroriste comme ceux qui ont visé plusieurs grandes villes européennes.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.