L'artiste plasticien tunisien Walid Lemkecher reçoit la médaille d'étain de la Société académique Arts-Sciences-Lettres de Paris

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Depuis 1915, la société académique Arts-Sciences-Lettres met à l'honneur, comme chaque année, tous ceux qui par leurs travaux ou oeuvres participent au rayonnement de la culture dans les domaines artistiques, littéraires et scientifiques. Cette année c'est l'artiste plasticien tunisien Walid Lemkecher qui figure parmi les primés. Il vient de recevoir, le 24 juin 2017, la médaille d'étain pour son projet artistique, un ensemble de reproduction d’une sélection de peintures, biographie, démarche artistique et publications, conforme aux règlements souscrits par la Commission Supérieure des Récompenses en novembre 2016.

"Cette médaille est tout symbole pour moi" a confié l'artiste au HuffPost Tunisie. "C'est un accomplissement qui vient couronner en quelque sorte un travail réalisé durant des années, un parcours artistique et plastique, une évolution de mon œuvre au fil des années grâce à la maturité et l’expérience" a-t-il expliqué.

Ayant une double nationalité, Walid voit en cette récompense une reconnaissance qui met en exergue son talent d'artiste biculturel. "Ma double nationalité et mes œuvres sont à l’image de cette identité culturelle: Orientale et occidentale à la fois. Pour moi, la France et la Tunisie ont été réunis en un seul homme, un artiste. C’est fort comme symbole, je mesure son importance" a-t-il dit.

L'artiste a eu, par ailleurs, l'opportunité d'exposer une sélection de ses peintures avec l’académie Arts-Sciences-Lettres à la galerie Thuillier à Paris, en décembre dernier. Une occasion qui a permis de dévoiler son art et ses oeuvres. "La Présidente et le vice Président présents au vernissage ont pu apprécier la qualité de mes œuvres et m’ont félicité" a-t-il annoncé.

Interrogé sur ses futurs projets, Walid a fait savoir qu'il est en train de préparer une nouvelle oeuvre ayant pour thématique la danse. "Le ballet classique est une passion pour moi et une pratique" a-t-il noté en précisant que son choix a été inspiré par le Ballet La Bayadère. Ses nouvelles oeuvres seraient un mélange où se mêlent sa passion pour la danse, ses racines orientales et son histoire. Des oeuvres, qui se basent notamment sur le mouvement, la mise en scène et la narration. "Un travail complexe et précis, fait de recherches préalables, de réflexions et de mise en forme dont le but ultime est d’offrir un voyage vers le sublime et qu’il se perde dans l’infini de mes œuvres" a-t-il ajouté.

Walid est, également, en pleine préparation pour la mise en place de ses prochaines expositions, prévues au cours de la rentrée prochaine. "En tant qu’artiste, je pense qu’il faut se garder des rêves et dessiner pour soi des objectifs à vouloir et à espérer atteindre. Rester toujours en effervescence c’est un des moteurs principal de la création. Faire de son rêve un art et de son art un rêve pour les autres" a-t-il conclu.

LIRE AUSSI: L'artiste plasticien tunisien Walid Lemkecher exposera à l'Hôtel National des Invalides à Paris du 20 au 23 avril

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.