Retrouvez l'actualité High-tech en bref

Publication: Mis à jour:
HIGHTECH
Double exposure of man wearing virtual reality headset | Easyturn via Getty Images
Imprimer

CK Hutchison et VEON nomment Jeffrey Hedberg nouveau CEO de Wind Tre

CK Hutchison Holdings Ltd. et VEON Ltd., copropriétaires de Wind Tre, ont annoncé la nomination de Jeffrey Hedberg en tant que Directeur Général de l’opérateur Wind Tre. Joint-venture à 50/50 entre CK Hutchison Holdings et VEON Ltd., l'opérateur italien de télécommunications mobiles, opère en tant que société unique depuis le début de janvier 2017, sous la direction de Maximo Ibarra, ajoute un communiqué publié sur le site de VEON (ex-VimpelCom).

Après une "première phase réussie avec succès" du "plan d'intégration" et un "solide premier trimestre sous le nom de Wind Tre", Jeffrey Hedberg "a été nommé pour diriger l'entreprise au cours de la prochaine phase de son intégration et pour générer son ambition de construire le joueur convergent le plus innovant sur le marché italien, avec le plus grand et le meilleur réseau 4G/LTE du pays, et un pionnier de l'engagement numérique", ajoute le communiqué.

"Jeffrey Hedberg est hautement expérimenté", ayant mené au succès plusieurs "entreprises de télécommunications mobiles aux États-Unis, en Afrique et en Asie". "Nous sommes ravis qu'il rejoigne Wind Tre en tant que CEO", a déclaré Canning Fok, président Wind Tre qui a exprimé sa reconnaissance envers "Maximo Ibarra pour sa contribution et ses performances importantes".

"Virtual Volonteer", l’application de la Croix-Rouge pour aider les réfugiés en Italie

La Croix-Rouge a lancé "Virtual Volonteer", une application disponible sur smartphone pour fournir une aide médicale, psychologique et juridique aux réfugiés et aux migrants arrivés en Italie, rapporte Reuters. "Les populations qui se déplacent manquent souvent d'informations", a dit Jagan Chapagain, chef des programmes et des opérations à la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC).

Grâce à la géolocalisation, l'application "Virtual Volonteer" permet aux utilisateurs de trouver un camp de réfugiés sur une carte, d'accéder aux ressources des banques alimentaires, aux cantines, aux douches ou aux distributions de vêtements. Les réfugiés et les migrants peuvent aussi recevoir des conseils pour se protéger des abus des passeurs ou localiser des membres de leurs familles s'ils ont été séparés, précise Reuters.

Selon l’agence d’information ANSA, l’application, développée par l'IFRC (Fédération Internationale des Croix Rouges et des Croissants Rouges) et le géant des technologies IBM, a déjà été utilisée en Grèce et en Suède, où elle compte plus de 30.000 utilisateurs et plus de 240.000 pages visitées. "Virtual Volonteer", également disponible sur Internet, est traduit dans plusieurs langues en fonction des besoins de chaque pays.


CAIR lance une application mobile pour signaler des crimes haineux

Dans l'attente d'un nombre précis de crimes haineux anti-musulmans aux États-Unis, le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) a lancé vendredi dernier une application mobile permettant aux victimes de signaler des incidents.

Car a lancé l’application "Making Democracy Work for Everyone" un mois après avoir signalé une augmentation de 44% du nombre de crimes haineux signalés par les musulmans américains l'année dernière. Préoccupé par le fait que les 260 crimes de haine signalés l'année dernière ne représentent qu'une fraction du total réel, CAIR souhaite que tous les incidents soient signalés. "Dans un moment de traumatisme, vous ne pensez pas que je dois être en ligne et me connecter quelque part, mais votre téléphone sera toujours en main", a déclaré Corey Saylor, qui dirige les efforts anti-islamophobie du groupe.

L’application permet à un utilisateur de déposer une description d'un incident présumé, sur lequel le personnel de CAIR va ensuite enquêter. Si le groupe conclut que l'incident était le résultat d’une haine religieuse, il sera inclus dans ses rapports et, s'il croit que l'incident était criminel, il partagera les détails avec la police locale. Ce n'est pas la première fois qu'un groupe de plaidoyer américain utilise une application pour tenter de suivre les incidents et autres crimes. L'Organisation de la Coalition Sikh a lancé une application similaire en 2012 pour signaler les incidents à l’encontre de cette communauté dans les aéroports américains.

Google arrête de numériser Gmail pour créer des publicités ciblées

Google, filiale d’Alphabet Inc, a annoncé vendredi qu’elle arrête, à partir de la fin de cette année, de scanner le contenu du service de messagerie électronique Gmail pour créer des annonces personnalisées. La décision a été décrite dans une publication de blog par le chef de cloud computing de Google, Diane Greene, qui a rejoint l'entreprise en 2015 et qui a été responsable de la croissance rapide de l'activité cloud de Google. La pratique de Google consistant à analyser les courriels entrants et sortants de ses utilisateurs Gmail gratuits a été critiquée sur des problèmes de confidentialité.

"Cette décision permet aux annonces de Gmail de se conformer à la façon dont nous personnalisons les annonces pour d'autres produits Google. Les annonces présentées sont basées sur les paramètres des utilisateurs. Les utilisateurs peuvent modifier ces paramètres à tout moment, y compris la désactivation de la personnalisation des annonces. G Suite continuera d'être publicitaire », écrit Diane Greene. La suite d'outils et de logiciels de productivité de type Cloud computing, G Suite, de Google, a gagné plus d'utilisateurs parmi les entreprises au cours de la dernière année, avec plus de 3 millions de sociétés payant pour ce service, a déclaré la compagnie. Gmail compte plus de 1,2 milliard d'utilisateurs dans le monde entier.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.