Cet américain rencontre un chauffeur de taxi tunisien à Chicago et en tire 6 leçons de vie

Publication: Mis à jour:
TAXI
Chalabala via Getty Images
Imprimer

Un article rédigé par le businessman Bruce Roselle, publié sur bizjournals, "The Business Journals" s'intitule "6 leçons de vie tirées d'un chauffeur de taxi tunisien". Il y redessine sa rencontre avec Walid, un chauffeur de taxi tunisien, parti poursuivre "le rêve américain".

De passage à Chicago pour un meeting d'affaires, Bruce Roselle tombe deux fois sur le même taxi en une journée. "C'est le destin!" Walid en est convaincu. Les 2 hommes vont passer 40 minutes de trajet, où Bruce va écouter l'histoire du conducteur mais c'est surtout son sourire qui va l'inspirer.

Walid est Tunisien, immigré depuis 6 ans. À Chicago, il travaille comme chauffeur de taxi, son diplôme universitaire ne lui a pas permis de trouver un boulot dans son domaine. Néanmoins, son job lui permet de survivre, dans un petit appartement d'un quartier "pas top" mais beaucoup moins cher qu'au centre-ville, laissant de côté tout ce qu'il pouvait pour s'occuper de sa femme et sa fille, restées au pays, et d'aider sa famille élargie. Il arrive aussi à économiser, pour pouvoir rentrer de temps en temps visiter son pays natal.

Il s'apprête, après 6 longues années, à passer le test pour avoir la citoyenneté américaine. Tout ce qu'il espère, c'est de pouvoir offrir une chance à sa fille "adorée", de vivre une belle vie, lui, qui a dû mettre les voiles, car les opportunités manquaient dans son pays d'origine.

Tout ça, Walid le raconte avec le sourire, un sourire qui intrigue autant qu'il inspire. Les deux hommes se quittent aussi chaleureusement qu'ils s'étaient rencontrés.

"J'ai beaucoup pensé au chauffeur de taxi tunisien durant le vol, et j'ai réalisé que ce Walid représentait ces individus sur lesquels je ne lis pas beaucoup et que je ne rencontre pas dans ma vie quotidienne. Ce trajet en taxi a été un moment spécial pour moi, un aperçu sur la vie de quelqu'un que je n'aurais pas rencontré autrement et quelques idées que je n'aurais pas eues autrement." écrit-il sur bizjournals.

Bruce Roselle tire ces 6 leçons de vie, qu'il a voulu partager à travers son article:

1. Choisir l'optimisme

"De mon point de vue, la vie de Walid semble assez difficile" dépeint Bruce. Malgré sa situation, loin de chez lui et de sa famille, Walid a su garder le sourire. Une chaleur et une énergie positive qu'il propage autour de lui.

2. Fixer ses priorités

Sa priorité est d'aider sa famille et surtout de bâtir un meilleur avenir pour sa fille. C'est pour cela qu'il se réveille tous les jours et travaille de longues heures.

3. Croire en une force supérieure

Bruce se demande si leur double-rencontre est vraiment le fruit du hasard. En tout cas, Walid croit dur et fort qu'une force supérieure le guide, lui donne la foi que tout ira pour le mieux et le soutient dans les durs moments.

4. Regarder ses objectifs de loin

Pour la plupart, cela peut être frustrant de se fixer un objectif à long-terme, et d'y aller graduellement. Pour Walid, son objectif de bâtir un meilleur avenir pour sa famille est en tête de liste, ses autres objectifs quotidiens l'y amèneront.

5. Être patient malgré les obstacles

6 années d'attente pour passer le test de citoyenneté américaine. Chacune de ces années est un obstacle qui l'avait éloigné de sa famille, pourtant il n'a pas perdu patience: "Je sens que s'il ne réussit pas le test cette fois, il attendra patiemment le prochain" présume Bruce dans son blog.

6. Être reconnaissant pour ce qu'on a

Bruce apprend que Walid ne reçoit pas d'aide publique, pourtant il aurait pu la demander, "Oh non, je m'en sors bien comme ça, certains en ont besoin plus que moi" avait-il répondu.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.