Des hackers algériens "pro Daesh" piratent des sites américains et menacent Trump

Publication: Mis à jour:
HACKER
Getty Images/iStockphoto
Imprimer

Plusieurs sites internet gouvernementaux américains, dont ceux des états de l'Ohio et du Maryland, ont dû être fermés dimanche dernier en raison d'un piratage ayant entraîné l'affichage de messages en faveur du groupe État islamique, rapportaient lundi plusieurs médias internationaux, notamment Daily Mail et CNN.

Le site du gouverneur de l'Ohio, John Kasich, figure parmi les sites affectés. Un message promettant de "se venger" du président des Etats-Unis, Donald Trump a été posté sur les sites ciblés par un groupe s'appelant "Team System DZ".

Le groupe de hackers est vraisemblablement algérien et se vante sur sa page Facebook d'avoir piraté plusieurs sites à travers le monde.

Lors de leur dernière opération, ces hackers s'adressaient à Donald Trump, le tenant "pour responsable, vous et votre peuple pour chaque goutte de sang versée dans les pays musulmans", avant de prêter allégeance à "l'Etat islamique".

Ces mots, écrits en lettres dorées sur fond noir, affichaient également la profession de foi musulmane en lettres blanches en arabe. Celui posté sur le site du gouverneur M. Kasich diffusait aussi un appel à la prière.

Un site du comté de Howard, dans le Maryland, situé à plusieurs kilomètres de Washington DC, a aussi été touché.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.