Bisbille entre les fédérations de football du Maroc et d'Espagne au sujet de Munir El Haddadi

Publication: Mis à jour:
MUNIR EL HADDADI
Britain Football Soccer - Barcelona Training - St Georges Park National Football Centre, Burton-upon-Trent - 26/7/16Barcelona's Munir El Haddadi during the mixed zone after trainingReuters / Darren StaplesLivepic | Reuters
Imprimer

FOOTBALL- Les médias et les fans de Munir El Haddadi auraient-ils crié victoire trop tôt? Le 21 juin dernier, de nombreux journaux s'enthousiasmaient de l'accord officiel de la FIFA autorisant le footballeur à jouer avec les Lions de l'Atlas. Alors contactée par le HuffPost Maroc, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) avait pourtant préféré ne pas confirmer l'information, préférant même la démentir à nos confrères de Radio Mars, précisant que la fédération n'avoir pas obtenu l'accord de l'instance dirigeante du football mondial pour que El Haddadi rejoigne les Lions de l'Atlas.

Une information du quotidien Al Ahdath al Magrebiya, largement partagée par les médias espagnols, révèle que le changement de nationalité sportive du joueur hispano-marocain est aujourd'hui retardée par la Fédération royale espagnole de football (RFEF). Cette dernière aurait ainsi refusé de répondre favorablement aux demandes de la FMRF de recevoir le passeport sportif du joueur. Les lettres de la FMRF seraient ainsi restées lettres mortes.

Le hic: en refusant d'accorder le document à la FRMF, la fédération marocaine est dans l'incapacité de compléter la demande à soumettre à la FIFA pour que Munir El Haddadi puisse désormais jouer sous les couleurs du Maroc.

Pour rappel, Munir El Haddadi avait fait part fin mai dernier à Hervé Renard de sa volonté de rejoindre la sélection marocaine. Il aurait également exprimé ses regrets pour sa furtive apparition, d'à peine une dizaine de minutes en 2014, sous les couleurs espagnoles. Hervé Renard avait répondu favorablement à la démarche du footballeur. Reste à savoir à présent si les deux fédérations de football au Maroc et en Espagne trouveront un terrain d'entente pour mettre fin au blocage.

LIRE AUSSI: