Coupe d'Algérie : l'ES Sétif bat le MC Alger (3-2) et rejoint le CR Belouizdad en finale

Publication: Mis à jour:
ESS
Archives
Imprimer

L’ES Sétif sera l’adversaire du CR Belouizdad en finale de la 53e édition de la Coupe d’Algérie de football. Les Sétifiens ont réussi à se qualifier pour l’ultime rencontre en disposant du MC Alger (3-2, après prolongations), ce samedi soir, à l’occasion de la 2e demi-finale disputée au stade Omar Hamadi (Alger).

Comme tout le monde l’aurait imaginé, cette finale avant la lettre est partie sur les chapeaux de roues et a tenu toutes ses promesses. Les deux protagonistes ont affiché leurs intentions dès l’entame de la rencontre où chacun d’entre eux a tenté de faire basculer le match à son avantage.

C’est donc à tour de rôle que les avant-centres du MCA et de l’ESS ont commencé à porter le danger devant la cage de l’équipe adverse. Néanmoins, la première chaude alerte est à mettre à l’actif du doyen, quand le latéral gauche, Boudebouda, a vu son tir heurter le poteau gauche de Khdairia au moment où ce dernier était archi-battu (10’).

Par la suite, le jeu s’est équilibré et les supporters présents au stade Bologhine ont du attendre la 28e minute pour assister à la première réalisation de ce big match, signée de l’ESS. Les visiteurs ont réussi à prendre l’avantage à la suite d’un coup franc indirecte exécuté sous forme d’une combinaison à trois, Ait Ouamar à la baguette pour Hadouche qui centre pour Ziti.

Toutefois, la joie des Sétifiens a été de très courte durée car les Vert et Rouge ont égalisé dans la foulé par Aouedj (30’). Profitant d’un mauvais renvoi de la défense de l’ESS, c’est tout d’abord Nekkache qui s’est saisi du cuire pour aller se présenter face au portier sétifien mais se dernier a vu le retour en catastrophe de Kenniche mais Aouedj était bien embusqué pour pousser le ballon au fond des filets.

Plus rien ne sera marqué dans cette première mi-temps et les deux protagonistes ont rejoint les vestiaires sur le score de parité d’un but partout (1-1).

Une 2e mi-temps moyenne

En seconde période, le rythme de la partie a nettement baissé d’intensité. Le MCA s’est montré beaucoup plus entreprenant que son adversaire du jour sans toutefois se montrer véritablement dangereux. De son côté, l’ESS a subi le jeu et a essayé de réagir par quelques tentatives bien trop timides pour inquiéter Chaouchi et sa défense.

Il aura fallu patienter jsuqu’à la 74e minute pour voir une réelle occasion de scorer pour les Algérois. Bien lancé par Derradj, Nekkache tir du pied gauche mais Khdairia était à la parade.

A la fin du temps réglementaire, le milieu de terrain du MCA, Karaoui, a été expulsé pour cumule de carton à la 90+1e minute. Une minute après, le mouloudia a failli doubler la mise, sur corner, mais la tête de Bouhena a trouvé la transversale du keeper sétifien. Place aux prolongations.

L’ESS plus réaliste

Profitant de l’infériorité numérique de son vis-à-vis, l’Entente a mis le pied sur l’accélérateur pour aller chercher son second but. Chose faite à la 99e minute par l’entremise de Kenniche, sur une autre balle arrêtée. Le défenseur sétifien a été à la réception d’un coup franc bien botté par Djabou et profite par la même occasion de la sortie ratée de Chaouchi hauteur d’une belle bourde.

Et ce n’est pas fini car le MCA n’est pas au bout de ses peines. Réduit à dix depuis l’expulsion de Karaoui, le doyen a du terminé la partie à neuf suite au renvoi de son capitaine, Hachoud, pour cumule de carton également (102’).

Ensuite, Djabou est parvenu à mettre fin a tout suspense à la 115e minute. A la manière des grands joueurs, le métronome de l’équipe de Ain El Fouara est allé tuer le match d’une balle piqué à la suite d’un contre meurtrier.

Dans un dernier baroud d’honneur, le MCA a réduit l’écart par Boudebouda (117’), sans parvenir ensuite ajouter une troisième réalisation synonyme de tirs au but.

CRB, premier qualifié

Pour rappel, le premier billet pour la finale a été décroché, mardi dernier, par le CR Belouizdad. Une qualification acquise au bout du suspense par le Chabab face à l’USM Bel Abbès. En effet, les Rouge et Blanc, 6 fois vainqueurs du trophée, ont réussi à atteindre la 10e finale de l’histoire du club à l’issue de la fatidique séance des tirs au but, alors que la partie s’était achevée sur le score nul de 0 à 0.

Remake de la finale de 2012

La finale de 2017 de la Coupe d’Algérie, entre le CRB et l’ESS, sera un remake de la celle de jouée en 2012. Disputée le 1 mai 2012 au stade du 5 Juillet, la 48e édition avait souri à l’Aigle Noir vainqueur sur le score de 2 buts à 1, après prolongations, grâce à un but assassin de Benmoussa à la 96e minute. C’est d’ailleurs la dernière coupe gagnée par les protégés de Madoui qui seront sans nul doute attendus au tournant par le CRB avide de prendre sa revanche.

Toutefois, il y a une petite statistique qui devrait donner des sueurs froides aux fans du CRB. L’Entente de Sétif n’a jamais perdu une finale de Dame Coupe de son histoire, les Blanc et Noir restent sur un sans faute, 8 finales disputées pour 8 finales gagnées (1963, 1964, 1967, 1968, 1980, 1989, 2010, 2012).

Ainsi, l’ES Sétif passera la fête de l’Aid El Fitr dans la peau d’un beau finaliste et tentera de réaliser le doublé le 5 juillet prochain après avoir remporté le titre de champion d’Algérie.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.