Réduction de 12% du nombre des décès dans des accidents de la route durant le ramadhan

Publication: Mis à jour:
ACCIDENTS DE LA ROUTE
APS
Imprimer

Le nombre de décès causés par les accidents de la route à échelle nationale ont été réduits de 12% lors du ramadan 2017 comparativement au ramadhan 2016, a indiqué le commissaire de police, Rabah Zouaoui, chargé de la communication au niveau de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

La DGSN a enregistré pendant le ramadhan, 32 décès causés par les accidents de la route sur le territoire relevant de sa juridiction, soit une baisse de 12% comparativement à ramadhan de l’année dernière, a indiqué l’officier en marge de l’organisation d’une Meida de l’iftar à Birkhadem, dans la wilaya d’Alger.

Le commissaire Zouaoui a mentionné que 805 accidents ont été enregistrés lors de cette période ce qui a causé 962 blessés en plus des 32 décès.

Il a précisé que ces données restent encore provisoires en attente de la consolidation du bilan des accidents mais il a souligné que les actions de préventions qui ont dépassé 7.000 initiatives lors de ce mois ont contribué au recul du nombre de décès.

M. Zouaoui a aussi lié cette baisse à l’apport des Méidas de l’iftar organisées durant le ramadhan à travers le territoire national ce qui a incité les automobilistes à adopter une conduite plus prudente et à éviter l’excès de vitesse avant l’iftar du fait qu'ils peuvent se restaurer dans l’une des kheimas dressées sur les principaux axes routiers.

Une moyenne de 100 repas sont servis dans chaque Meida à travers le territoire national pour les usagers de la route qui parcourent de longues distance, a expliqué le commissaire de police.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.