Une dame qui chante "Tayara Essafra" et l'émotion afflue chez de nombreux algériens (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
MS733A
DR
Imprimer

Une dame qui chante «Tayara Essafra » à la librairie chaib Dzair de l’Anep à Alger – diffusée sur Facebook – et la mémoire pleine d’émotion qui afflue chez de très nombreux algériens. Cette chanson triste, poignante et pleine de défi a été la berceuse de toute une génération.

Une chanson sétifienne qui évoque, sous forme de défi, «l’avion jaune » qui durant la guerre d'indépendance algérienne a fait de très nombreuses victimes. Il s’agit pour rappel du MS-733A équipé de mitraillettes, de roquettes et de bombes anti-personnel, déployé par l'armée en française à partir de 1956 dans le cadre de la guerre dite "de pacification".

Les raids menés par ces avions dans les maquis et contre les mechtas ont causé des pertes cruelles, surtout parmi les civils. Tayara Essafra, l'avion jaune, était pour les enfants algériens des campagnes durant la guerre d'indépendance, l'image même de la terreur.

tayara

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.