Ryad Mouline expose ses "bonhommes" en tarbouches à Casablanca

Publication: Mis à jour:
EXPO
DR
Imprimer

EXPOSITION - "À chacun d'en faire son histoire". C'est ainsi que Ryad Mouline parle de ses "bonhommes", des personnages aux visages effacés, mais à l'identité bien marquée. Ils font l'objet d'une exposition d'art contemporain actuellement à Casablanca. "Préface", dont le vernissage a eu lieu le 20 juin dernier, animera la Villa des arts de Casablanca jusqu'au 15 août prochain.

"C'est un grand jour. Beaucoup de gens sont venus, des amis, la famille, des artistes. Cela fait huit mois que je prépare cette exposition. Aujourd'hui, tout le stress est parti", confie l'artiste au HuffPost Maroc au soir du vernissage.

C'est la première fois que l'artiste, originaire de Rabat, expose son travail dans la ville blanche. "J'ai exposé plusieurs fois à Rabat, à Boston, mais jamais à Casablanca".

ryad

Une "fibre patriotique"

Interrogé sur les bonhommes au coeur de son exposition, l'artiste confie qu'ils n'ont pas de message particulier à faire passer. "On me pose souvent la question, s'il y a un message derrière mes travaux. Non, il n'y en a pas. J'ai voulu tout simplement représenter quelque chose qui est très importante pour moi, et aujourd'hui, c'est l'identité marocaine. On est tous Marocains, du nord au sud, de l'est à l'ouest", poursuit-il. "C'est une identité qu'il ne faut pas perdre, surtout en ces temps-ci".

L'artiste a vécu 12 ans aux États-Unis où il a travaillé et étudié avant de revenir à Rabat pour se spécialiser dans le conseil et le développement des entreprises. "J'ai vécu longtemps aux États-Unis et j'ai toujours eu cette fibre patriotique en moi. Quand je courais les marathons, je le faisais toujours avec le drapeau marocain. J'ai aussi fait partie là-bas de l'association maroco-américaine", explique-t-il.

ryada

Aujourd'hui, l'art, qu'il n'a jamais "vraiment étudié", fait partie de son quotidien. "J'ai commencé avec de la peinture à l'huile, j'ai essayé, ensuite, l'acrylique et des techniques mixtes. Actuellement, je fais des statues en fil de fer, en ciment aussi, des peluches". Ryad Mouline pourrait également bientôt sortir une BD. "Je pense à faire une petite BD, l'année prochaine peut-être, qui représente les bonhommes dans des situations différentes", annonce-t-il.

Avant cela, l'exposition "Préface" s'invitera à la Villa des arts de Rabat, en janvier prochain.

ryad

LIRE AUSSI: