Quand "Despacito" inspire les parodies ramadanesques

Publication: Mis à jour:
Imprimer

INSOLITE - Avec plus de 2 milliards de vues en moins de cinq mois, "Despacito" est décidément LE tube de l'année 2017. La chanson de Luis Fonsi, en featuring avec le rappeur Daddy Yankee, a réussi le pari de détrôner sur YouTube le célèbre "Gangnam Style" du chanteur sud-coréen PSY.

Le tube a même été repris par la superstar canadienne Justin Bieber, avec un remix qui squatte depuis sa sortie le sommet des classements musicaux.

Plus surprenant, "Despacito" a également inspiré une tendance musicale des plus... étranges. Si Youtube regorge de parodies de ce qui sera sans doute la chanson la plus écoutée de l'été, "Despacito" est aussi reprise et détournée pour évoquer le ramadan.

La Malaisie touchée par la fièvre du "Despacito ramadanesque"

Une tendance qui semble être particulièrement populaire en Malaisie, où plusieurs Youtubers lui ont donné une connotation ramadanesque, comme cette jeune fille, dont la vidéo intitulée "Ramadhan" a été vue plus de 550.000 fois:

Autre chanson, autre style. Un groupe de jeunes a réalisé, cette fois, un petit clip pour illustrer les difficultés du ramadan, toujours dans le rythme et sur la mélodie de "Despacito". La vidéo a récolté plus de 2 millions de vues:

La Malaisie a visiblement été touchée par la fièvre du "Despacito ramadanesque", comme le montre cette troisième vidéo réalisée dans ce pays asiatique et musulman par des Youtubers malaisiens:

Mais ce pays d'Asie du Sud-est n'est pas le seul touché par ce phénomène viral. La preuve avec ce groupe de jeunes québécois qui s'amuse également en chantant les petites contrariétés du ramadan, comme la faim, la fatigue ou encore la mauvaise haleine (et cette fois-ci, on comprend les paroles):

Avis aux amateurs marocains de parodies ramadanesques: vous n'avez plus que quelques jours pour vous lancer...

LIRE AUSSI: