Irak: Daech détruit la mosquée Al-Nouri de la vieille ville de Mossoul

Publication: Mis à jour:
AL NURI MOSQUE MOSUL
La mosquée Al-Nuri dans la vieille ville de Mossoul, 17 avril Apri 2017. | Marko Djurica / Reuters
Imprimer

TERRORISME - Les combattants du groupe terroriste dit "Etat islamique" ou Daech, ont détruit mercredi la grande mosquée Al Nouri de la vieille ville de Mossoul et son minaret penché, au moment où l'armée irakienne était sur le point d'atteindre le site.

Il y a trois ans, le chef de file du groupe, Abou Bakr al-Baghdadi, avait symboliquement proclamé l'instauration de son califat en Syrie et en Irak depuis l'édifice du XIIe siècle.

Les faits se sont produits à 21h35 (18h35 GMT) alors que les unités antiterroristes des forces gouvernementales, qui achèvent la reconquête de la métropole du nord de l'Irak, venaient de prendre position à une cinquantaine de mètres de l'édifice, indique un communiqué de l'armée irakienne.

La mosquée se trouve au cœur de la vieille ville, où les djihadistes sont retranchés. A Bagdad, on espérait pouvoir la reprendre avant l'Aïd el Fitr, qui sera célébré le 25 ou le 26 juin en Irak.

Le service de presse de l'armée a diffusé une photo aérienne qui semble confirmer la destruction de la mosquée et de son minaret penché de 45 mètres, sur lequel le drapeau de l'EI flottait depuis juin 2014.

La mosquée Al Nouri, dont la construction a été achevée en 1173, tient son nom de Noureddine al Zenki, qui régnait sur un territoire couvrant la Turquie, la Syrie et l'Irak, et a combattu les premières croisades.

LIRE AUSSI: Terrorisme: trois Marocains arrêtés à Madrid