L'égalité homme/femme est-elle acceptée par les Tunisiens et les Égyptiens? Les avis divergent (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
TUNISIAN COUPLE
A Tunisian couple looks at the display in a jewelry shop window in the souk of Medina on September 14, 2011 in Tunis. Despite the recession in Tunisia following the revolution, and high gold prices worldwide, Tunisian jewelers still enjoy brisk trade thanks to the tradition of the wedding trousseau. AFP PHOTO/ SALAH HABIBI (Photo credit should read SALAH HABIBI/AFP/Getty Images) | AFP via Getty Images
Imprimer

Tant réclamée par une frange de la société aussi bien tunisienne qu'égyptienne comme par la société civile, l'égalité entre les sexes est-elle intégrée par toutes les tranches de la société? La nécessité d'instaurer cette égalité est-elle admise par le citoyen lambda? La chaîne allemande Deutsche Welle a réalisé micro-trottoir afin de recueillir les avis de certains passants. (vidéo ci-dessous)

Et les avis sont divergents: "La Tunisie a déjà garanti les droits des femmes, ces dernières n'ont plus besoin d'encore plus de droits", estime un jeune homme tunisien. Une autre se félicite de la situation de la femme tunisienne, comparée à d'autres pays de la région. "La femme tunisienne est la femme arabe la plus libre, celle qui jouit d'une autonomie aussi bien dans son travail que dans sa famille. La femme tunisienne a un fort caractère", se réjouit-elle.

Autre son de cloche du côté d'une autre tunisienne qui estime que l'égalité homme/femme "c'est beau sur le papier seulement", déplore-t-elle.

LIRE AUSSI: Monde arabe: Lapidation, mariage forcé...des femmes de la région dénoncent et se mobilisent

En Égypte, les clivages sont aussi importants. "L'Égyptienne prend en charge son foyer plus que son époux", fustige une dame interrogée. "Vous voulez l'égalité, qu'elle participe aux dépenses de son ménage à égalité avec son mari, qu'elle aille prendre la place du soldat égyptien dans les monts (...) Une égalité dans certains choses et pas dans d'autres est inadmissible", rétorque un Égyptien.

Une autre jeune femme égyptienne ne croit pas à la nécessité d'établir l'égalité entre les sexes, confondant l'égalité dans les droits avec la différence entre les hommes et les femmes: "Les hommes et les femmes sont différents. On a créé une lutte qui n'a pas lieu d'exister", estime-t-elle.

Une paysanne égyptienne avance que l'égalité est un fait dans les villages. "Là bas les hommes galèrent tout comme les femmes".

Des inégalités persistantes

Malgré les différences qui existent entre la Tunisie et l'Égypte concernant la garantie des droits des femmes, ils ont en commun, la persistance des inégalités.

En Tunisie, le Code de Statut Personnel (CSP) consacre toujours l'inégalité homme/femme comme le maintien de la dot pour la consommation du mariage. Le mari comme chef de famille, ce qui entraine que si sa femme le quitte sans son autorisation, "elle est en état de 'nouchouz' ", d'insubordination. Son mari peut alors demander et obtenir le divorce pour faute, conformément à une jurisprudence constante et ce, malgré l’abolition du devoir d’obéissance de la femme en 1993.

La société civile revendique l'institution d'une autorité parentale partagée, l'attribution des mêmes conditions de la garde des enfants aux deux parents, l'égalité dans l’héritage, la liberté de mariage par l’abrogation de la circulaire interdisant le mariage de la tunisienne avec un non musulman, etc.

En Égypte, les inégalités sont plus criantes avec des phénomènes sévissants comme le harcèlement sexuel, l'excision, les mariages forcés, etc. En effet, 99,3% des femmes affirment avoir été agressées sexuellement. 91% d’entre elles ne se sentent pas en sécurité, dans les transports en commun, sur le lieu du travail, dans les lieux publics, selon un rapport publié par la Fédération internationale des Droits de l'Homme. L'Égypte est dans le peloton de tête des mauvais élèves du monde arabe en matière de droits des femmes, selon les observateurs.

Close
Des campagnes originales contre le harcèlement sexuel en Egypte
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

LIRE AUSSI: Les aspirations des femmes sont-elles les mêmes en Orient et en Occident? Le livre "Décoloniser le féminisme" y répond (VIDÉO)

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
L'inégalité homme/femme dans le monde arabe
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction