Un concours du meilleur Muezzin à partir de l'année prochaine

Publication: Mis à jour:
MUEZZIN ALGERIA
Silhuoette of a mosque in Djelfa, Algeria, 200 km from Algiers in the south, after sunset | Tischler-Andre via Getty Images
Imprimer

Le Muezzin du Djamaâ el Kbir (Alger) a été récompensé mercredi en tant que meilleur Muezzin de la wilaya dans le cadre d'un concours local qui prendra, à partir de l'année prochaine, un caractère national, a annoncé l'inspecteur général du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, Khemissi Bezzaz.

Dans une déclaration à l'APS, en marge d'une cérémonie de distinction des récitants du Saint Coran et du Hadith organisée à la maison du Coran, Ahmed Sahnoune, par la Direction wilayale des Affaires religieuses et des Wakfs, M. Bezzaz a indiqué qu'un concours du meilleur Muezzin a été lancé cette année et les lauréats ont été distingués à travers plusieurs wilayas, précisant que cette manifestation aura à partir de l'année prochaine un caractère national.

De son côté, le lauréat de la wilaya d'Alger, Mokrani Nasredine, s'est dit fier de cette distinction 30 années après son premier appel à la prière.

La cérémonie a mis à l'honneur 15 récitants et récitantes du Saint Coran qui se sont illustrés parmi les écoles coraniques des 57 communes et 13 circonscriptions administratives.

Le directeur des Affaires religieuses et des Wakfs, Zoheir Boudraa, a affirmé que les autorités wilayales accordent un grand intérêt aux récitants du Saint Coran et tendent à travers ces distinctions à promouvoir les écoles coraniques qui forment une génération empreinte des valeurs religieuses et nationales.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.