La Tunisie de retour au Parc Jean Drapeau de Montréal, 50 ans après l'Exposition universelle de 1967 (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le Festival du jasmin tunisien s'installera cette année au Parc Jean Drapeau de Montréal, 50 ans après la présence tunisienne à l'exposition universelle de 1967 dans le cadre des Week-ends du Monde de Montréal.

Des vestiges de l'Exposition de 1967 sont encore présent comme le pavillon qui avait été offert par la Tunisie à la ville de Montréal et qui abrite l’équipe en charge des activités artistiques du Parc Jean Drapeau.

Cette année 200.000 personnes seront attendues dans le cadre du Festival. Le Festival du Jasmin tunisien lui, se déroulera le 16juillet de 12h à 22h avec la présence de la chanteuse Chahrazed Helal, du chanteur Mohamed Jebali, et de la troupe Djerba Sta Jom3a.

Le Festival "Les week-ends du monde" est un festival "qui rassemble plusieurs communautés de Montréal (...) offrant aux différentes cultures la possibilité de venir nous montrer le meilleur de ce qu'ils représentent" affirme Philippe Morisson, responsable de la programmation.

Organisé par l'Association Tunisiens aux Amériques, le Festival du Jasmin tunisien à Montréal en sera cette année à sa 3eme édition après avoir été un succès lors des deux précédentes.

La Tunisie à l'Exposition universelle de 1967

Durant ces "Week-ends du monde", des images exceptionnelles de l'Exposition de 1967 seront diffusées notamment ceux du pavillon tunisien.

Selon le rapport général de l'exposition publié par le site worldfairs.info :"l'architecture du pavillon de la Tunisie s'inspire de l'admirable style de ce pays. Il est blanc, sa base est recouverte d'une céramique de Nabeul et repose sur un bassin".

"Toutes les pièces du pavillon sont disposées autour d'une cour a colonnades, rappelant celles des palais beylicaux. Le coeur de ce patio qui est en même temps le principal élément d'exposition du pavillon, est une mosaïque romaine qui, au deuxième siècle, servait de pavement dans une habitation romaine découverte a la Chebba. Elle mesure quatre mètres de longueur et trois mètres de largeur. Elle est consacrée à Orphée. Le motif décoratif est constitué de médaillons ovales, ronds et étoiles encadrant diverses figures: à droite, autour d'Orphée assis et jouant de la lyre, divers quadrupèdes écoutent le divin chanteur; a gauche, des poissons et un oiseau entourent Orion ou Tars chevauchant un dauphin. Cette partie de la mosaïque date du deuxième siècle; l'emblème ajouté a une date ultérieure (probablement au troisième siècle) présente un paysage nautique" note le rapport.

"Le visiteur peut découvrir les multiples visages du renouveau tunisien, sentir l'ambiance affairée des souks de la Médina de Tunis et voir des artisans a l'oeuvre. Il peut goûter la cuisine tunisienne et déguster un noir café dans une atmosphère parfumée au jasmin en écoutant le "malouf" au rythme enchanteur. L'un des murs du restaurant est décoré d'une immense fresque réalisée par un artiste tunisien, Zoubeir Turki, et qui illustre le thème de l'Expo, "Terre des Hommes" " conclut le rapport de l'Exposition.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.