Un fichier national recensant les ressortissants africains en Algérie en cours de préparation

Publication: Mis à jour:
MIGRANTS ALGERIA
Illegal migrants from Niger sit next to their tents on May 14, 2014 after settling, some of them for more than one year, near the fruit market in the Algerian town of Boufarik, 35 km south of the capital Algiers in the Blida province. The Sahel-Sahara region has been plagued by jihadist violence and severe food shortages. Some Algerian newspapers articles have recently shown signs of racism against African migrants arriving in the country to flee violence and poverty back home. AFP PHOTO/FAROUK | FAROUK BATICHE via Getty Images
Imprimer

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a réitéré, lundi à Tipasa, l’accueil cordial de l’Algérie aux réfugiés de différentes nationalités africaines ainsi que leur prise en charge dans le respect des droits humains et des chartes internationales dans le domaine, soulignant qu'un fichier national est en cours de préparation en vue de leur recensement.

A une question relative au grand nombre de migrants africains en Algérie, le ministre a rétorqué que l’Algérie considère ces réfugiés, venant de pays en butte à des conditions difficiles, comme étant des invités qu’il faut prendre en charge au plan médical, social et psychologique, individuellement et en groupes.

Certains pays d’Afrique vivent dans des conditions difficiles à l’origine de la hausse du nombre des réfugiés, a ajouté M.Bedoui, soulignant la préoccupation du Gouvernement algérien et son suivi minutieux de cette situation, notamment concernant les enfants et les femmes.

S’agissant de l’évacuation de ces migrants vers leur pays d’origine, il a signalé la réalisation auparavant d’opérations ayant permis le retour de ressortissants nigériens vers leur pays, faisant état de la poursuite des procédures en coordination avec les pays d’origine concernés, dans le respect des droits humains.

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a révélé, à l’occasion, la préparation, en cours, d’un fichier national pour recenser le nombre de migrants africains, de même que leur situation.

Il a signalé, en outre, la possibilité de leur emploi dans des chantiers de construction, entre autres, considérant que l’Algérie a un besoin de main-d’œuvre dans certains domaines.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.