Un groupe lié à Al-Qaïda revendique l'attaque contre un site de villégiature près de Bamako

Publication: Mis à jour:
BAMAKO
L'attaque a eu lieu à l'est de la capitale malienne | Reuters TV / Reuters
Imprimer

ATTENTAT - Le "Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans", une alliance jihadiste du Sahel liée à Al-Qaïda a revendiqué, lundi, l'attaque armée ayant visé dimanche un site de villégiature près de Bamako, rapportent des médias locaux.

Dans un communiqué, le groupe affirme que "les assaillants au nombre de trois, appartenant à l'ethnie peule, ont péri lors de cette attaque qui a duré plusieurs heures", précise la même source.

Cette attaque a fait cinq morts, selon le ministre malien de la Sécurité, le général Salif Traoré. "Un militaire malien a été tué, et quatre civils", a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse, citant pour ces derniers les nationalités gabonaise, chinoise, portugaise et malienne. Un Français et un Suédois portés disparus ont été retrouvés.

Fréquenté par les expatriés occidentaux, le site est situé à Dougourakoro dans un campement à l'est de la capitale malienne.

La dernière attaque visant des Occidentaux dans la capitale malienne remonte à mars 2016, contre l'hôtel Nord-Sud de Bamako, abritant la mission de l'Union européenne qui entraîne l'armée malienne (EUTMMali). Un assaillant avait été tué, rappelle-t-on.

Le 20 novembre 2015, un attentat contre l'hôtel Radisson Blu avait fait 20 morts, outre ses deux auteurs.

LIRE AUSSI: