Tunisie: 168 terroristes ont été abattus depuis 2014 selon le porte-parole du ministère de la Défense

Publication: Mis à jour:
Imprimer

La Tunisie a abattu 168 terroristes depuis 2014 a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense Belhassen Oueslati sur la chaine Nessma TV.

Concernant la question des mines antipersonnel, un tournant a eu lieu en 2014: "Avant 2014, les mines qui nous explosaient dessus étaient plus nombreuses que celles qu'on découvraient".

Depuis, une équipe a été spécialement formée par des experts britanniques, américains, français, espagnols et allemands a-t-il affirmé: "On a même envoyé une unité d'élite spécialisée dans les objets suspects qui a réalisé de grandes prouesses".

Après 2014, "nous avons démantelé 129 mines et seulement 18 ont explosé" a indiqué Belhassen Oueslati.

Si cela a été réalisé, il n'empêche que seulement 18% des mines présentes sur le Mont Châambi ont été démantelées.

L'explosion de ces mines a causé dans 70% des cas des blessures légères aux militaires de l'armée tunisienne note Belhassen Ouestlati affirmant néanmoins qu'il y a eu "21 morts, 23 cas d'amputations" et plusieurs autres blessures légères.

Selon le porte-parole du ministère de la Défense, la nécessité du secret des interventions de l'armée est primordiale, car elle évite aux terroristes de miner le terrain avant l'arrivée de l'armée.

Pour lui, les mines ne cesseront d'être disséminés qu'une fois la guerre contre le terrorisme terminée.

Vendredi, une bergère a été tuée dans l'explosion d'une mine près du mont Salloum en Tunisie, rappelant les risques encourus par les civils face à ce phénomène.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.